Hélène Becquelin inspirée par Lausanne

30 octobre 2019
David Glaser
David

Grande fan de Corto Maltese, le héros de Hugo Pratt (dessinateur italien installé à Grandvaux dans la dernière partie de sa vie), Hélène Becquelin-Mottet raconte quelques moments de son parcours de graphiste et dessinatrice de BD, ses inspirations, notamment pour la ville où elle vit: Lausanne.

Dans cette vidéo, Hélène raconte sa vie d'auteure lausannoise connectée au monde en quelques mots et avec son franc-parler à des enfants du quartier de la Violette venus l'écouter dans la toute nouvelle bibliothèque sur les hauteurs de la capitale olympique.

Notez qu'elle vient de sortir le deuxième tome de sa série "Adieu les enfants" qui raconte son enfance et celle de sa famille à Saint-Maurice. Les deux premiers albums sont disponibles aux éditions Antipodes.

Voici sa biographie issue de son site. "Je suis graphiste, illustratrice et dessinatrice de bande dessinée, je vis et travaille à Lausanne.

J'ai passé mon enfance dans les sixties à Saint-Maurice, en Valais.

Je me suis ennuyée à l'école dans les seventies, ai donc passé tout ce temps à dessiner pendant les cours en rêvant d'être dessinatrice de bande dessinée.Je me suis bien amusée dans les eighties, en même temps, ai fait les Beaux-Arts, section graphisme à l'Ecole d'Art de Lausanne.Dans les nineties, j'ai travaillé dans divers agences de publicité et eu deux enfants.Dans les années 2000, Suis revenue dans la BD avec mon blog Angry Mum.

Dans les années 2010, adaptation de mon blog en bande dessinée aux Editions Glénat, publication de mes souvenirs d'enfance, "Adieu les enfants" aux Editions Antipodes, expositions de mes dessins et pièces en laine cardée."

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
David
736 contributions
12 novembre 2019
48 vues
1 like
0 favori
0 commentaire
5 galeries
00:02:23