Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Saint-Gingolph inauguration de la traction électrique

Saint-Gingolph inauguration de la traction électrique

1 octobre 1954
Photo CFF
Yannik Plomb

Ligne Saint-GingoIph-Bouveret-Monthey-St-Maurice

Inauguration de la traction électrique le 01 octobre 1954

le train inaugural, avec une locomotive Re 4/4 pavoisée aux couleurs du Valais et de la Suisse

Photographie CFF, collection personnelle

Après la seconde Guerre mondiale, l'électrification de la ligne en 15000 V 16.7 Hz est mise en service en deux étapes :

18 juin 1946 entre la bifurcation des Paluds (ligne du Simplon) et Collombey-Muraz

1er octobre 1954 jusqu'à Saint-GingoIph.

Historique concernant l'électrification du tronçon Monthey-St-GingoIph

Le dernier tronçon électrifié, dont l'origine est voisine de la halte de CoIIombey, a une longueur de 19,4 km et comporte 24,3 km de voies et a nécessité la pose de 28,8 km de lignes de contact. Pour supporter ces lignes, on a pu renoncer aux poteaux en bois et utiliser des poutrelles en fer galvanisé. Ces supports, en forme de double T à larges ailes, ont une hauteur moyenne de 8 m. et une largeur de 16 cm. On a utilisé 408 mâts qui, mis bout à bout, mesureraient 4070 m. leur poids total est de 172 t. Le fil de contact est constitué en pleine voie et sur les voies principales des gares par du fil de cuivre rainure de 85 mm2 de section. On en a déroulé 21, 3 km pesant 16 t. Sur les voies secondaires des stations, on a utilisé 4,6 km de fil de 70 mm 2, pesant 2,8 t. Le fil de contact est constitué, en pleine voie câble porteur en acier de 50 mm 2 de section d'une longueur de 31,7 km et d'un poids de 12, 8 t.

Les travaux d'électrification proprement dits s'élèvent à Fr. 970'000.-

Pour le tronçon, de Saint Maurice à Monthey et à Fr. 2'350' 000.-

Pour celui de Monthey à Saint-GingoIph, des travaux d'extension des voies de gares et de bâtiments ont coûté Fr. 800'000.- environ et les réfections et renforcements des voies Fr. 1'600'000.- La dépense totale de tous ces travaux se monte ainsi à Fr. 5'720' 000.-

L'électrification complète de la ligne Saint-Maurice - Saint-GingoIph permettra une économie annuelle de combustible d'environ 2500 t., ce qui représente Fr. 210'000.- à 220'000.-

Quant à l'horaire, il sera quelque peu modifié dès l'introduction de la traction électrique Les trains seront accélérés et les correspondances à St-Maurice sensiblement améliorées. En conclusion, on peut dire qu'au point de vue technique cette ligne n'a plus rien à envier aux lignes principales de notre réseau

Source bulletin CFF, archives personnelle

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Yannik Plomb
917 contributions
2 novembre 2018
154 vues
1 like
1 commentaire
3 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
96,742
5,399
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.