Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
00:00:00
01:00:04

Charles Mouchet à la "Tribunes des Poètes"

25 juin 1967
Mousse Boulanger
Louis Mouchet

A l'occasion de la dissolution de JEUNE POÉSIE,

Charles Mouchetrevient sur les 15 ans d'existence de ce mouvement et maison d'édition.

1967, Radio Suisse Romande

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    Merci pour ce magnifique partage ! Une dissolution surtout autour du thème de la poésie est toujours triste...cela arrive ! En 1967, les contrats des poètes étaient peut-être plus difficiles entre les villes de Genève et Lausanne. Le regard sur cette époque dans le monde de la poésie est intéressante..."..Nous sommes en mouvement..." la vie des poètes a toujours été des vies de solitude...J'aime entendre ..." Merci pour ces lectures, que c'est beau ....quelle belle émission ! Je trouve à l'instant cet extrait ...Herrera Petere ne fréquente pas seulement le cercle de Rencontre, il va également vers d’autres groupes. Peu après son arrivée à Genève, il découvre des poètes qui ont coutume de se réunir pour se lire leurs poèmes : Claude Aubert, Willy Borgeaud, Charles Mouchet, Walter Weideli – rapidement ses amis – et aussi Gilbert Trolliet, Ludwig Holh, Gerd Bazi, Jean Hercourt, Gilbert Meyrat, Louis Bolle, Jacques Urbain, Hughes Richard, etc. Le cercle prend bientôt le nom de « Jeune Poésie » et fixe ses rencontres dans un café genevois. Le but est d’encourager les nouvelles « valeurs » de la poésie suisse en langue française : Roland Brachetto, Gaston Cherpillod, Jacques Chessex, Marcel Costet, Vahé Godel, Jean-Georges Lossier, Albert Py, etc. Mais « Jeune Poésie » accueille aussi et promeut des écrivains exilés par quelque dictature et leurs histoires erratiques sont vécues comme propres. On dédie à Herrera des poèmes fraternels16. Un thème fédère : l’angoisse vitale de l’homme européen de l’après-guerre et sa soif de liberté.... Extrait tiré de ce lien :https://ccec.revues.org/5625?lang=enLe site consacré à Charles Mouchet est très beau.

Louis Mouchet
1 contribution
3 septembre 2016
1,574 vues
0 like
0 favori
1 commentaire
0 galerie
01:00:04
Déjà 9,420 documents associés à 1960 - 1969
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
101,734
5,960
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.