Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Pont de la Chamberonne

Pont de la Chamberonne

Collection André Groux
Sylvie Bazzanella

La Chamberonne, est l'unique rivière du Canton de Vaud à connaître deux vies; elle naît près de Cheseaux-sur-Lausanne, puis quelques kilomètres plus loin, elle se mêle à la Petite Chamberonne pour former La Sorge. Sur le site de Dorigny, elle renaît à la confluence de La Sorge et de la Mèbre, en amont de ce petit pont, puis débouche dans le Léman.

Communication des Archives de la Ville de Lausanne, 21 août 2013 :

Plusieurs sources et notamment la documentation de l'inventaire fédéral des voies de communication historiques de la Suisse, achevé en 2003, indiquent que le passage de la Chamberonne faisait partie de l'ancien chemin menant du site médiéval de Lausanne à Morges, attesté dès 1333. Il est probable que ce passage faisait également partie de la route romaine reliant Genève à Vevey, mais son parcours exact est inconnu. Les principaux ouvrages d'art du chemin étaient le pont de Vidy, aujourd'hui disparu, et le pont de la Chamberonne. Mais il s'agit du grand pont (l'actuel pont routier) situé au nord du pont (objet de ce document). Le petit pont de l'embouchure de la Chamberonne ne figure pas sur nos anciens plans cadastraux (dès 1670) ni sur aucune carte avant le XXe siècle. Il n'est toujours pas indiqué sur le plan général de Lausanne de 1912. Cependant, il est mentionné dans un article de presse de 1920 (Feuille d'avis de Lausanne du 17.4.1920) et sa description semble correspondre à son aspect actuel. Le pont a donc probablement été construit entre ces deux dates. Etant donné que la Chamberonne marque la frontière entre les communes de Lausanne et de Saint-Sulpice et que le tracé officiel de celle-ci passe au milieu du ruisseau, on peut dire que la moitié Est du pont se trouve sur le territoire de la Commune de Lausanne et la moitié Ouest sur le territoire de la Commune de Saint-Sulpice.

© Collection particulière de André Groux, Lausanne.

Le pont, aujourd'hui. La végétation environnante y est envahissante.

Photo Sylvie Bazzanella 13.08.2013

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
97,191
5,476
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.