Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
00:00:00
00:01:07

Du château d'eau à Briey en passant le pont suspendu de Niouc

1 janvier 1945
Agnès Gasser-Solioz
Pierre-Marie Epiney

Agnès Gasser-Solioz est née en 1936. Elle a passé son enfance et son adolescence au-dessus de Niouc, au lieu-dit "château d'eau". Son père, M. Henri Solioz, devait assurer le bon fonctionnement de l'arrivée d'eau destinée à l'usine de Chippis.

Dans cet extrait, Agnès raconte une de ses pérégrinations pour assister aux messes du dimanche. Comme il n'y avait pas encore de chapelle à Niouc, la famille allait à Chippis, à Sierre ou à St-Luc. L'été, elle se rendait à la colonie de Briey.

Pour accéder à la chapelle de la colonie, il fallait emprunter le pont suspendu de Niouc, ouvrage construit en 1922 pour amener l'eau du château d'eau vers Briey. Une passerelle permettait d'enjamber la gorge de la Navizence mais les 190 mètres de vide et la précarité de la construction donnaient des sueurs froides aux jeunes. Cependant, comme leurs parents avaient dit qu'ils pouvaient passer, ils ne posaient pas trop de questions...

Voir aussi l'excellent article d'Armand Sinn à

cette page.Pour la présentation du pont suspendu, voir

ici.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Pierre-Marie Epiney
1,161 contributions
6 juillet 2016
1,545 vues
1 like
0 commentaire
3 galeries
00:01:07
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,183
4,663
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.