Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Film "Limites invisibles" de Fernand Melgar cinéaste, un cinéma engagé et courageux

10 novembre 2012
Lausanne
Martine Desarzens
Martine Desarzens

J'ai rencontré Fernand Melgar en 1990 depuis nous sommes amis.

Né le 4 juillet 1961 à Tanger au Maroc. D'origine espagnole et naturalisé Suisse en 2003, il vit depuis 1963 à Lausanne. Autodidacte, il travaille en tant que réalisateur, monteur et producteur indépendant depuis 1985.

Voir ;http://fr.wikipedia.org/wiki/Fernand_Melgar

Il préparait son premier film Album de famille présenté en avant première au Théâtre Arsenic à Lausanne en 1993.

..."Ce film est le fruit d'une réflexion qu'a eue le cinéaste au moment où il désirait acquérir la nationalité suisse. En discutant avec ses parents, il est frappé par le fait que, malgré les vingt-sept ans qu'ils y ont passé, la Suisse n'est plus qu'un vague et mauvais souvenir. Bouleversé par leur témoignage, il se plonge dans les archives de la Cinémathèque suisse à la recherche de ses racines. Il y voit la souffrance de toute une génération, celle de ses parents et de ceux qu'on appelait parfois «les sales étrangers». Il décide alors de faire un film afin de rendre aux émigrants «une mémoire brisée par des souvenirs que certains préfèrent occulter une fois rentrés dans leur pays.» Au début, Fernand Melgar, qui a gagné en 1992 un concours européen de scénario lancé par La Sept sur le thème «Filmez vos parents», doit réaliser un court métrage dont le tournage ne se concrétisera toutefois pas. Une année plus tard, le projet est relancé comme documentaire long métrage. Claude Torracinta de la TSR soutient ce film en le coproduisant pour l'émission Temps Présent au côté de la société Climage"....

A la fin de la projection le public était tellement bouleversé par ce qu'il venait de découvrir sur cette enfance de Fernand; lorsque sa maitresse d'école lui a demandé son prénom; Fernando, elle lui a dit ..." maintenant ton prénom sera Fernand..., ici on parle le français"... comme enfant clandestin qui allait se cacher sous le lit de ses parents à chaque coup de sonnette à la porte de l'appartement, de ce qui se passait dans la cour d'école...... des témoignages de ses parents.... personne n'a pu applaudir !

La critique romande traversée est très positive. Les journalistes apprécient l'émotion et la franchise de ce film poignant qui évoque une page de l'histoire suisse contemporaine (notamment l'initiative Schwarzenbach de 1970 dite «contre l'emprise étrangère») et qui nous incite à relire le constat de Max Frisch: «Nous avions demandé des bras, mais ce sont des hommes qui sont venus.»

Le film "Album de famille" sera diffusé sur les trois chaînes nationales suisses, sur la RTBF et sur TV5 et sera souvent montré dans le cadre de séminaires universitaires sur l'immigration.

Depuis des années je souhaitais réaliser un film avec Fernand Melgar sur un thème des enfants; cette occasion m'a été donnée dans le cadre de mon travail lors d'un colloque sur "L'espace et l'enfant".

Photo fourre du DVD Limites invisibles

J'ai proposé à la Ville de Lausanne de réaliser un film dans la garderie de Valency à Lausanne, construite par l'architecte Rodolphe Luscher, architecture qui a créé une polémique lausannoise qui avait fait couler beaucoup d'encre: personnellement j'avais tout de suite aimé cet espace consacré à l'enfant sur le modèle du "Modolor" de l'architecte Le Corbusier, (Le Modulor est une notion architecturale inventée par Le Corbusier en 1945.) adapté par Rodolphe Luscher par le " Modulor à l'échelle de l'enfant"

Garderie de Valency voir :http://www.notrehistoire.ch/photo/view/40368/

Le modulor :http://fr.wikipedia.org/wiki/ModulorAprès le documentaire à succès «Exit» sur l'assistance au suicide en Suisse, la Ville de Lausanne a tout de suite accepté ma proposition et a demandé à Fernand Melgar de réaliser ce documentaire qui a comme titre «Limites invisibles».

La Ville de Lausanne a produit le film «Limites invisibles» pour mieux comprendre qu'une rencontre entre l'architecture et l'éducation est souhaitable, voire essentielle.

Ce film est indispensable pour les pédagogues qui veulent construire un projet institutionnel clair donnant un repère à l'enfant: sujet, acteur de son développement.Ce film facilite les rencontres qui suscitent le dialogue et la créativité d'un acte pédagogique institutionnel.

Ce film facilite les rencontres qui suscitent le dialogue et la créativité d'un acte pédagogique institutionnel.

Il l'est également pour tout architecte qui veut mettre à disposition un outil de travail performant.

La thématique de l'enfant et de l'architecture est devenue au fil des années un champ majeur, en Suisse et en Europe, de recherches, de publications, de réalisations et de prises de positions politiques. Ces multiples travaux ont permis à ceux qui en doutaient encore de vérifier que le projet de l'accueil de l'enfant en dehors de son milieu familial dans un espace collectif construit, pensé et adapté aux besoins de l'enfant est, aujourd'hui, une priorité de société européenne.

Rodolphe Luscher, Architecte FAS/SIA, urbanistes FSU

Né à Zurich en 1941, Rodolphe Luscher a commencé sa carrière en travaillant dans différents ateliers d'architecture tout en fréquentant l'Ecole d'Art de Zürich. Il fonde son propre atelier d'architecture à Lausanne en 1970.

Aujourd'hui Fernad Melgar affronte courageusement les détracteurs de son film : Vol spécial

Voir : http://www.volspecial.ch/fr/page/42-fernand-melgar

et aussi : http://www.rts.ch/la-1ere/3383200-vol-special-de-fernand-melgar.html

Ce film a reçu de nombreux prix dont le prix du cinéma suisse à Soleure en 2012.

Le film « Vol spécial » du réalisateur suisse Fernand Melgar a été primé dimanche à Washington. Le documentaire obtient ainsi sa quinzième (sic!) récompense.

Articles relatifs:

  1. RTS: Soirée propagande autour du film « Vol Spécial » à la charge du téléspectateur
  2. «Vol spécial» reçoit le prix du meilleur documentaire au Canada
  3. UDC: Pétition contre «Vol Spécial», un docu-menteur scandaleux!
  4. «Vol spécial»: Nouvelle épine dans le pied de Fernand Melgar
  5. Vaud: Feu nourri de l'UDC contre «Vol spécial»
  6. Cinéma: «Vol spécial» décroche encore un prix - News Loisirs ...
  7. http://www.climage.ch/qsPortal/DispArt.asp?N=125
Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,274
6,669
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.