Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Le sage ou le fou ! Expérience d'une sortie du corps

26 juin 2013
Genève atelier de peinture
Patrick Robbe-Grillet

Ma plus grande peur en tant que peintre estampillé de style lyrique, était de tomber dans la folie.

Créer une œuvre cohérente, équilibrée, tout en devant lâcher le geste à l’extrême m’amène à vivre des moments de peur de perdre ma santé mental, la raison !!!

En 2013, je me suis retrouvé sur « le fil du rasoir » pendant la création du petit tableau coloré en photo ci-dessus.

Le mouvement de la spatule, des doigts, allait de plus en plus vite, le rythme de travail devenait vertigineux et la tête perdait le contrôle, elle ne savait plus comment guider les mains sur cette toile.

Des mains qui s’accéléraient à l’extrême quand soudain, je me suis retrouvé littéralement éjecté de mon corps.

Hallucinant, j’étais hors de moi-même ! Devenu un observateur collé au plafond, totalement calme, qui voyait un fou en devenir s’agiter sur son carton en étalant ces couleurs avec sa spatule.

De cette position, je pouvais voir deux Patrick.

Cela dura quelques secondes, j’observais le fou en devenir et je voyais clairement que je pouvais déraper et tomber dans un monde d’incohérence. Pendant ces instants j’ai ressenti, vécu, cet état d’être fou; j’étais dans sa peau.

Puis, je me suis senti ressortir du personnage « du fou », entrer calment dans le personnage « du sage » qui lui, laissait encore augmenter la vitesse d’exécution du travail, mais là, dans ce cas, l’implication de la tête, du mental, n’avait pas de prise.

Il n’y avait aucune peur, aucun besoin de contrôler.

Tout était juste, à sa place.

Cela dura quelques secondes, une vingtaine. Puis, le mouvement des mains sur la toile a commencé progressivement à ralentir. Sans comprendre vraiment comment, je me suis retrouvé à nouveau dans mon corps en train de peindre sur ce carton posé à même le sol.

Je revenais de cette expérience hallucinante avec un cadeau, une certitude ancrée au plus profond de moi.

Je ne serai jamais un peintre fou !

Cette expérience m’a soulagé d’un grand poids.

Je continue maintenant à peindre en sachant m’approcher de cette limite, de côtoyer cet état, cette sensation de possible bascule dans la folie, tout en sachant que le cadeau se trouve juste un peu plus loin.

Ici j’ai tout donné.
Ici j’ai touché la folie
Et j’ai su, que je ne serai jamais fou !

(petit texte écrit au dos de l’œuvre)

_ Tableau visible sur le lien

https://www.artmajeur.com/fr/patrickrobbegrillet/artworks/12317792/le-sage-le-fou

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Patrick Robbe-Grillet
10 contributions
26 juin 2019
18 vues
0 like
0 commentaire
0 galerie
Déjà 551 documents associés à 2010-2019

Dans ce document:

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,815
4,730
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.