Concours photo "La rue, témoin de nos passions": publiez-vous images jusqu'au 25 mars ! Toutes les infos
La fierté du paysan

La fierté du paysan

1948
archives Fontaine
Chantal Codourey Piguet

Nous sommes à la fin des années 40, du moins je le pense. La gamine sur le pas de porte est certainement ma mère ou une de ses soeurs. Mon grand-père, Joseph Fontaine, avant-gardiste dans son genre, était un des seuls du village à avoir un cheval. Il a ensuite été un des premiers à avoir un tracteur et certainement le premier à acquérir une moissonneuse batteuse. Chaque été il louait ses services alentours pour les moissons.

Joseph aimait pêcher. Il ramenait le plus souvent des chevesnes. C'était dès lors plus intéressant de voir ma grand-mère les vider que de manger ces poissons faits que d'arêtes.

Il était également un amateur de champignons.

Mais surtout, et comme il y a prescription depuis longtemps, je peux dire qu' il était un habile chasseur et c'était à l'aube qu'il ramenait son gibier ni vu ni connu sous l'herbe fraîchement coupée et chargée dans l'auto-chargeuse. Mais chuut ! ça pourrait donner des idées à certains. :-)

Il va sans dire qu'on se régalait chez les Fontaine, surtout que ma grand-mère était un fin cordon bleu.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Valérie Clerc

    Superbe document! Le cheval, la voiture, le téléviseur ou l'iPhone aujourd'hui: autant d'objets qui impriment une certaine distinction à leur propriétaire. Les deux figures en retrait sur l'image donnent l'idée du respect que l'on porte à celui qui a acheté cette belle monture. Le fait que le moment soit immortalisé par un cliché est un marqueur supplémentaire.

28 août 2023
23 vues
3 likes
0 favori
1 commentaire
6 galeries