Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Hommage à Oscar Vianin

Hommage à Oscar Vianin

André Groux
Sylvie Bazzanella

Oscar Vianin

Gardien de cabane durant 50 ans, rappelé à Dieu le 24 février 1977, à l'âge de 71 ans.

Homme loyal et courageux, à la volonté énergique, au coeur ardent, à la sensibilité exquise tentée parfois d'une certaine rudesse, il sut se faire estimer et aimer par tous ceux qui l'approchèrent. Son âme vibrait, enthousiaste devant les cîmes neigeuses et les grandioses spectacles de la nature. Durant les 50 ans qu'il vécut près des cîmes, il sut faire de ses humbles fonctions de gardien un véritable apostolat.
En ce temple grandiose, il louait Dieu et son oeuvre créatrice, il aimait la montagne et il sut la faire aimer par tant d'autres. En son âme profonde les appels des grands sommets connaissent des échos presque sans fin. Que de conseils et sages avis prodigués, quel héroïsme au secours des victimes de la montagne !
Chrétien à la foi et aux convictions profondes, au courage inlassable, il vécut pour Dieu et son devoir.
Ses nombreux amis garderont à tout jamais son souvenir.

© Collection particulière de André Groux, Lausanne.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Michel Savioz

    Je devais avoir douze ans lorsque je suis monté au Gd-Mountet pour la première fois! Lors d'ascensions trop difficiles, mon père me laissait à la cabane. Je garde du gardien Oscar d'excellents souvenirs ! Michel

  • Albin Salamin
  • Michel Savioz

    En 1976, Oscar Vianin écrit: Monsieur le Président, Messieurs les membres du comité de la section des Diablerets, Chers amis, C'est un très grand plaisir pour moi de pouvoir vous remercier de vive voix et de vous exprimer toute la satisfaction et le bonheur accumulés pendant les trente années que je fus gardien de la cabane du Grand Mountet, cette cabane que ma santé m'oblige à quitter, non sans un pro- fond serrement de cœur, croyez-moi. Durant toutes ces années, j'ai rencontré, tant auprès du comité que de la part des membres, l'appui le plus complet et la plus bienveillante compré- hension. Cet attachement et cette confiance que j'ai trouvés auprès de vous toue, je ne les oublierai pas et j'emporte, de la section et de ses mem- bres, w} merveilleux souvenir. De plus, je ne vous cache pas que dans ma fonction j'ai trouvé beaucoup de vrais amis. Cette amitié véritable a grandement facilité ma tâche et je me suis toujours efforcé en toute circonstance car ma nature est la même que celle de mon prédécesseur, je cite mon père dit Jean-des- Neiges de la cultiver et j'espère pouvoir la conserver intacte malgré mon départ. Elle m'a permis d'accomplir plus aisément mon devoir de gardien, avec force et courage, et d'atteindre le but que je m'étais fixé. Ainsi, aujourd'hui, s'ouvre pour moi une nouvelle vie; une page se tourne, elle est enluminée de bonheurs, d'espérances et de souvenirs. Je forme mes vœux les meilleurs de santé et de satisfaction dans l'accom- plissement de sa tâche au nouveau gardien, mon ami Joseph Savioz. Et je ne peux que vous dire encore une fois du fond du cœur: merci! Je lève mon verre à la santé et à la prospérité de la section des Diablerets. Oscar Vianin

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
96,748
5,400
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.