Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Petit oratoire saint Félix

Petit oratoire saint Félix

13 septembre 2013
A. Salamin
Albin Salamin

Entre deux petites rues, une croix et un oratoire, complètement fermé et grillagé. Il serait dédié à Saint Félix, de style baroque. Sur le mur une date: 1711

Le Val d'Anniviers compte de très nombreuses églises, chapelles et oratoires, environ une trentaine. Une grande majorité date de l'époque baroque qui s'étend environ de 1550 à 1750.

Souvent ces petites chapelles et oratoires sont la propriété de sociétés se composant de notables ou de clans familiaux, avec leurs propres règles et leur propres caves, un espace de liberté.

Si les églises paroissiales se trouvaient au centre des communes, ces chapelles et oratoires se trouvent en des lieux très divers et parfois très éloignés des habitations. Par exemple la chapelle des Morasses

au milieu de la forêt, en face du village d'Ayer.

Certaines de ces sociétés ou confréries qui géraient et entretenaient ces monuments ont disparu, d'autres existent encore. Chaque année un membre d'une des familles reçoit la corvée d'entretien ou c'est le comité de la confrérie qui gère le lieu.

Historique:

Pour l'oratoire de saint Félix, il existe une Confrérie de l'Oratoire, toujours active dont le président est Jean Louis Massy.

Des hommes de l'ancienne commune de St-Jean étaient partis comme mercenaires au service du roi de France. A leur retour en 1711, les survivants ont acheté le terrain pour y construire cet oratoire en remerciement à Dieu de les avoir protégés.

Les membre de la Confrérie sont donc des descendants mariés de ces mercenaires. Le règlement a un peu changé, il y a une dizaine d'année pour permettre à des prêtres de participer à cette Confrérie.

Actuellement la Confrérie compte entre 30 et 35 membres et possède une vigne dans la région de Sierre.

Restauration:

En 1953, lors de la construction du Barrage de Moiry, il existait un dépôt de carburant sur la commune de St-Jean. Un malencontreux incendie suite à l'explosion du dépôt, endommagea l'oratoire. Mal réparé, celui-ci se dégrada tout au long de ces dernières années et en 2013, la Confrérie décide une importante restauration. Il faut refaire le toit, ainsi que l'intérieur (murs et voûte) car le mauvais écoulement de l'eau de pluie a rendu les murs trop humides.

Les travaux prévus en 2014 sont budgétisés à 100'000 frs.

A remarquer la hauteur de la croix. A l'époque, pour construire ce genre de croix, les habitants choisissaient le plus grand et le plus bel arbre de la forêt comme une offrande à Dieu!

Source de l'information: M. J.-L. Massy, président de la Confrérie Saint Félix

Sur notrehistoire, il existe un groupe dédié aux églises, chapelles et oratoires d'Anniviers

[Cliquer ici

](notrehistoire.ch/group/eglises...)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Michel Savioz

    Cette chapelle ou oratoire appartient à une société de membres. La dite société est présidée par Jean-Louis Massy de Grimentz, la secrétaire est Fernande Genoud de Vissoie.

  • Albin Salamin

    Merci pour ces informations, nous avons pu ainsi compléter l'historique de cet oratoire.

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
97,671
5,555
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.