Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Meeting d'aviation à la Blécherette à Pâques 1919

Meeting d'aviation à la Blécherette à Pâques 1919

22 avril 1919
Eugène Wurgler
Domaine public ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv

Magnifique photographie de la Bildarchiv de l'ETH-Bibliothek à Zürich. Son auteur est le photographe lausannois Eugène Wurgler (1880-1945) qui avait son atelier à la Pontaise (la Collection iconographique conserve la quasi-intégralité de la production du studio Würgler avec plus de 1600 négatifs et 800 tirages). Ce mélange de spectateurs et de biplans est vraiment spectaculaire. La Gazette de Lausanne du 22 avril relate l'événement:

c'est samedi après-midi, exactement à l'heure fixée, qu'est arrivée à Lausanne, venant de Dübendorf en 55 minutes, l'escadrille de 7 appareils d'observation invitée par la commission lausannoise d'aviation. Malgré une bise violente, l'arrivée et l'atterrissage ont été impeccables./.../ A 2h 58 atterrit le n° 530 piloté par le 1er-lieutenat Frédéric Brunner , avec le sergent Hegger comme passager; à 2h 59, le n° 507 avec le 1er-leiutenant Oscar Bider , chef de l'escadrille et le lieutenant Jeanrenaud comme passager.Sont cités encore les lieutenants Pillichody avec le 522, Comte avec le 502, Zimmermann avec le 528, Cartier avec le 527, Rhyner avec le 525. Le lendemain, des milliers de personnes étaient arrivées par les trains et les bateaux de Pâques venant de tous les points du canton et de Genève.Une foule immense estimée à au moins 20 000 personnes s'est pressée à la Blécherette pour acclamer les aviateurs. Le service d'ordre était assuré par des agents de police, des sapeurs-pompiers, des dragons et des éclaireurs, mais à une ou deux reprises la foule a rompu les cordes et a déferlé sur la piste./.../ Sans se lasser Bider et Cartier se jouant des pires difficultés ont exécuté une série d'exercices d'acrobatie aérienne qui ont arraché des cris d'admiration et d'effroi de la foule: descentes en vrille, en feuille morte , plongées vertigineuses, loopings répétés jusqu'à 8 fois de suite , rétablissements magistraux. Une immense ovation les salue lorsqu'ils viennent atterrir vers 5 heures et la foule rompant les cordes envahit le terrain d'aviation...

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Philippe Chappuis
2,047 contributions
30 décembre 2020
48 vues
2 likes
0 favori
0 commentaire
3 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,490
6,433
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.