Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
«Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme»

«Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme»

13 juillet 2013
© Collection Michel Savioz
Michel Savioz

La maxime «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme» attribuée à Lavoisier, est simplement la reformulation d'une phrase du philosophe grec Anaxagore: « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau ». Dans son Traité élémentaire de chimie de 1789, Lavoisier parle de la matière en ces termes : « On voit que, pour arriver à la solution de ces deux questions, il fallait d'abord bien connaître l'analyse et la nature du corps susceptible de fermenter, et les produits de la fermentation ; car rien ne se crée, ni dans les opérations de l'art, ni dans celles de la nature, et l'on peut poser en principe que, dans toute opération, il y a une égale quantité de matière avant et après l'opération ; que la qualité et la quantité des principes est la même, et qu'il n'y a que des changements, des modifications

En voici l'illustration. Promenade à Sorebois, au-dessus de Zinal.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Michel Savioz
1,573 contributions
13 juillet 2013
11,478 vues
4 likes
5 commentaires
1 galerie
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
96,784
5,408
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.