Le patois intéresse les Gruériens et notamment les jeunes

14 septembre 2019
notreHistoire.ch

Lors de la Fête du Patois ce samedi 14 septembre 2019 au château de Bulle, les associations dont le but est de promouvoir le patois étaient toutes réunies. Les visiteurs venus nombreux ont pu s'exercer au chant ou à l'écriture dans la langue de leurs ancêtres. Chose étonnante, on a trouvé dans le public de jeunes gruériens, des adolescents ayant participé à un concours scolaire en rapport avec la découverte du patois et deux étudiants d'une école enseignant le patois à Bulle. De quoi ravir Marcel Thürler, président des patoisants de la région (il intervient en premier dans cette vidéo). Le patois, sa langue, a été réhabilitée comme langue minoritaire par le Conseil fédéral en 2018. Forte de cette validation, la communauté patoisante peut maintenant rêver en grand. La Fribourgeoise Isabelle Chassot, directrice de l'Office fédérale de la culture, y est allée de ses quelques mots en patois, tout en rappelant que la Confédération était prête à entrer en matière sur la réalisation de projets d'envergure pour promouvoir la langue franco-provençale. Dans cette courte vidéo, Marcel, accompagné de ses deux partenaires patoisants Gérard et Jean-Marie reviennent sur ce que le patois vit en 2019, du contact avec la jeune génération aux conversations autour de plats typiques servis lors de la Bénichon.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
notreHistoire.ch
736 contributions
17 septembre 2019
131 vues
1 like
0 favori
0 commentaire
1 galerie
00:01:42
Déjà 2,777 documents associés à 2010-2019

Galeries: