Genève, place Bel-Air

Genève, place Bel-Air

Editions Jullien frères, Genève
Albin Salamin

Important pont sur le Rhône reliant la vieille ville et la ville basse au nouveau quartier de St-Gervais, un quartier populeux ouvrier avec de nombreux artisans. Le père de Jean-Jacques Rousseau était horloger dans ce quartier.

De nos jours les ponts ont été modernisés pour permettre le passage de la nouvelle ligne de tram.

A l'arrière plan, les bâtiments anciens dénommés "Maisons des trois rois" ont pour la plupart été rachetés par des banques et renouvelés complètement. Cette architecture moderne peut plaire ou faire regretter le style des anciennes bâtisses. A d'autres endroits de la ville comme dans les rues basses, on a parfois conservé "au moins" les anciennes façades.

De nos jours, difficile de reproduire la situation avec ces abris trams!

Voir aussi:

Claire Bärtschi-Flohr
16 décembre 1908

Selon le site "nom de rue à Genève":

Les décombres de l'incendie du pont bâti le 18 janvier 1670, servirent a exhausser de plusieurs mètres la place de Bel-Air qui n'occupait jusqu'alors qu'un petit espace à la tête du pont qui s'appelait place des Trois-Rois. Le nom a été donné après l'incendie du pont (place aérée).

Vu sa belle situation, les genevois lui donnèrent le nom de Place de Bel-Air.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Albin Salamin
2,418 contributions
20 décembre 2017
2,595 vues
1 like
1 favori
0 commentaire
5 galeries