La divine inspiration des marchands de vins suisses Repérage

19 mars 2018
David Glaser
David

Le vin et la communication, un "vaste programme" comme aurait dit le Général de Gaulle. Tellement vaste qu'on a décidé à notreHistoire de ne choisir que quelques-uns des meilleurs exemples de mise en valeur de marques de vins (ou de Vermouth) glanés sur la plateforme. Vous trouverez, entre autres, une photo d'une affiche publicitaire, des tonneaux marqués d'une Maison vendant du vin à Genève et même un cadeau original mettant en valeur le succulent cru offert à Noël. Santé!

En Suisse, la publicité pour le vin est très encadrée. Elle est cependant beaucoup plus libérale que chez nos voisins français qui ont quand même jugé bon de revoir leur loi Evin en 2015, car elle était un peu trop restrictive pour les professionnels de la branche.

Tout d'abord, la publicité du vin en Suisse n'a pas visé exclusivement une clientèle masculine. La preuve avec le producteur sédunois Charles Bonvin (150 ans d'expérience de "négoce" du vin) qui avait fait le choix judicieux de représenter une dame en pleine dégustation sur une publicité. Pourriez-vous situer l'époque?

Une affiche vendue à la grande "Foire à la brocante" de Martigny (collection D.Glaser)

Un vin de Fully spécialement conçu pour rendre hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001 à New York a vu le jour quelques mois après la tragédie. Un « Vin de la Paix » signé André Roduit. Un breuvage que le producteur a eu la délicatesse de ne pas commercialiser. Il n'y avait évidemment aucune récupération mercantile dans cet hommage, juste de la bienveillance.

André Roduit avait imaginé une pub sobre et pacifique. (Collection Marcel Morel)

Deux pays de vin qui s'aiment bien. La France et... Genève. La Maison Falquet venait récupérer du vin vinifié de l'autre côté de la frontière en Haute-Savoie dans les années 30, certainement pour satisfaire une clientèle en quête de "liqueurs exotiques". La Maison Falquet pouvait aussi montrer sa marque aux riverains de Ville-la-Grand en France voisine, des fois qu'il leur viendrait l'idée de traverser la frontière pour lever le godet chez Falquet.

Vin français collecté pour être vendu à Genève chez Falquet (collection François Rudhard)

Les bouteilles de soda aux couleurs sombres pouvaient faire croire à un breuvage alcoolisé. Ici deux «colas» s'intercalent entre un vermouth et un apéritif à la quinine.

Le Vermouth Byrrh à peine contesté par Dr.Pepper (Foire à la Brocante 2018).

Le Père Noël n'est pas toujours une ordure, on le soupçonne même de «carburer» au «jaja» quand il fait trop froid, ce qui le rend d'autant plus sympa. Alors quand il porte sur son dos de doux flacons aux noms évocateurs, on ne peut qu'apprécier le "grand barbu" aux joues rouges et le porter aux nues.

Un cadeau de Noël original pour les amateurs de vin (Collection Sylvie Bazzanella).

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
David
736 contributions
19 mars 2018
659 vues
0 like
0 favori
2 commentaires
0 galerie
Déjà 18,047 documents associés à 2000-2009