Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Noël en famille; tradition autour du sapin et à la cuisine....

25 décembre 2012
Lausanne
Martine Desarzens
Martine Desarzens

Ce 25 décembre comme chaque année j'ai préparé un repas de Noël pour ma famille.

J'adore ce mois de décembre qui réuni ma famille et des amis solitaires dans une soirée baignée de chants de Noël, de musique, d'odeurs de cuisines, de bons vins, de rire et de bonheur.

Durant cette soirée chacun met de coté ses soucis et se tourne vers les enfants !

Chaque génération d'enfants demande que ce soir de Noël se déroule comme lorsque nous étions enfants, chez les parents de ma mère; même menu, même décorations de table etc.....j'imagine que c'est parce que ces soirées étaient "magiques" de lumières, de musique, de chants de Noël et de délicieux mets cuisiné par ma grand-mère Sophie aidée de mes tantes Trudy et Elsy !

Sur cette photo on voit la famille de ma mère, le jour de Noël pour une "pose" de photo prise par un photographe professionnel; pour faire de la place le sapin a été poussé au fond du salon derrière les gens, photo qui doit dater de 1938 environs.... .

La seule différence due à la grandeur des appartements, est certainement la taille du sapin; autant il était grand chez mes grands-parents Grezet et mes parents.

Chez moi le sapin est petit, mais la tradition les bougies en cire d'abeille reste !

Les cadeaux sont pour les enfants après les chants de Noël....

Pour la décoration de la table, la nappe blanche, les traditionnels petits pères Noël fait sur des oranges et des noix, la chorale d'anges posés sur de la mousse que je vais chercher dans les parcs, des bougies en cire d'abeille et deux champignons en verres soufflés colorés dont je ne connais pas l'origine qui viennent de chez mes grands-parents.

Pour le repas le menu est simple avec des ingrédients du pays.

Salade mêlée, quasi de vaux, purée de pomme de terre et diplomate aux framboises.

En général je dispose les aliments sur ma table de cuisine.

Le quasi de veau est un morceau épais. C'est le muscle fessier situé entre la cuisse et la région lombaire ; en un mot, la croupe, qui correspond chez le bœuf au rumsteck. C'est sans doute l'un des meilleurs morceaux de veau à rôtir.

J'achète ma viande chez un excellent boucher lausannois. Le quasi de vaux doit se commander à l'avance, le boucher me dit chaque année que c'est un morceau qui est rarement commandé.

Pour faire ma recette qui me vient de ma grand-mère Sophie Grezet je prends:

Pour 6 personnes il vous faut
1 1/2 kg de quasi de veau
150 g de lardons
200 g de tomates cerises
du tym
70 g de beurre
1 dl de fond de veau
3 c à s d'huile d'olive
sel fin, fleur de sel et poivre

Il faut un véritable dru et de la bonne huile d'olive.

Saler et poivrer le quasi et le faire revenir avec l'huile d'olive et le beurre, le retourner doucement, jusqu'à ce que le morceaux aient pris une jolie couleur

comme sur la photo ci-dessous.......

puis réserver sur une grille que je pose sur une grande assiette ou un plat.

Faire revenir dans la même cocotte les lardons

Remettre le quasi de veau
Ajouter le thym, les tomates cerises
Parsemer de fleur de sel
Verser 1 dl de fond de veau ou de bouillon

Poser le couvercle, glisser au four et faire cuire 40 mn à 170° en arrosant toutes les 10 mn.

Préparer la purée.....

La salade......

un vrai régal !

Gloup....j'oubliais le diplomate aux framboises......

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,010
4,889
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.