Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Vevey, Le messager boiteux

Vevey, Le messager boiteux

© Collection particulière
Marcel Morel

Almanach Romand fondé en 1708.

Publication historique dont Antoine Souci fût l'astrologue et l'historiographe. Il contient les calendriers protestent et catholique. On peut y lire des observations astronomiques sur chaque mois; le cours du soleil et de la lune; les principales foires de Suisse, des départements limitrophes de la France, de la vallée d' Aoste; un recueil des récits et d' anecdotes accompagné d' illustrations; une revue des principaux évènements survenus dans le monde , en Suisse et dans chacun des cantons romands.

  • À partir de 1676, parurent à Bâle deux almanachs intitulés Der Hinkende Bote, bientôt largement diffusés. Une traduction française est colportée depuis Vevey dès 1707
  • Une édition française fut vendue dès 1748 à Vevey, où elle fut imprimée dès 1755.
  • Le Véritable Messager boiteux de Berne devient Le Véritable Messager boiteux de Vevey en 1799, et enfin Le Véritable Messager boiteux de Berne et Vevey en 1803, nom qu'il porte encore

Le personnage que l'on peut voir sur la couverture est toujours incarné par un unijambiste.

La plus ancienne personnification du messager boiteux dont l'histoire nous a rapporté le nom est, entre 1800 et 1810, un colporteur du Pays-d'Enhaut dénommé Birde et qui se faisait appeler Bride.

A partir de la fête des vignerons de 1927, le personnage du messager boiteux est intégré a la fête.

  • 1927 : Francois Streit
  • 1955 et 1977 : Samuel Burnand
  • 1999 : Jean-Luc Sansonnens

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Claire Bärtschi-Flohr

    Excusez-moi, mais n'y a-t-il pas erreur sur la date ? Il me semble que la photo est beaucoup plus récente..... Il y a une voiture assez moderne dans la rue, derrière le messager boiteux. Qu'en pensez-vous ?

  • Sylvie Bazzanella

    Samuel Burnand (1896-1985) de la Tour-de-Peilz, le plus célèbre des Messagers boiteux a durablement marqué les esprits. Il fut l'un des nombreux figurants de la Fête des vignerons de 1955 et 1977. Son costume et ses effets ont été confiés au Musée historique de Vevey par ses descendants.

Marcel Morel
1,459 contributions
11 février 2015
1,225 vues
0 like
0 favori
2 commentaires
5 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,212
6,670
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.