St-Luc - la Pierre des sauvages

St-Luc - la Pierre des sauvages

17 septembre 2013
A. Salamin
Albin Salamin

Ce rocher au-dessus du village de St-Luc est un but de promenade. A cette pierre à

cupules, classée aux monuments historiques de Suisse, sont attachées différentes légendes.

- Selon certains, ce gros rocher se serait détaché de la montagne en direction du village et se serait "planté" là, ne détruisant pas le village. Dès lors les villageois remercièrent les dieux en offrant des sacrifies d'animaux dont le sang était offert dans une cupule, taillée pour la cérémonie.

- D'autres rapportent que les anciens (descendants de celtes) avait leur culte à cette endroit. Il a aussi la légende que ce lieu servait de lieu de supplice pour les criminels et que chaque cupule représente un criminel, avec une cupule plus ou moins grande selon l'importance du crime.

- Ou encore, ce serait des esprits qui transportaient ce bloc afin de le jeter sur le village de St-Luc pour punir les habitants de leur immoralité ; mais comme il y avait encore de bonnes âmes au village, Dieu brisa la pierre et immobilisa les esprits.

Quoi qu'il en soit, ce lieu est l'occasion chaque année d'une petite fête organisée par l'Office du tourisme de St-Luc qui sur son site décrit cette pierre ainsi:

" On trouve plusieurs pierres à cupules dans le Val d'Anniviers.
La plus grande domine St-Luc, à 1714 mètres, c'est la "Pierre des Sauvages". Ce rocher domine superbement le Val d'Anniviers. C'est un bloc très dur de gneiss, fendu en plusieurs morceaux, d'une longueur de 14 mètres, d'une largeur de 6 mètres 50, d'un volume de 10 à 15 mètres cubes, qui présente plus de 300 cupules, les unes isolées, d'autres réunies par une rigole.
"

Des Cupules:

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Albin Salamin
2,422 contributions
20 septembre 2013
2,317 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
6 galeries