Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Lettre d'Edward Whymper à Charles Gos - page 1

Lettre d'Edward Whymper à Charles Gos - page 1

16 juin 1907
Edward Whymper
Olivier Buchs

Lettre d'Edward Whymper à Charles Gos à propos du projet de funiculaire au Cervin.

Source: Folio 3.4, Fonds Charles Gos et Laetiticia Gos-Lovey, CREPA, Sembrancher.

Traduction de la lettre (par David Glaser):

29, Ludgate Hill, Londres E.C.

Cher Monsieur Gos,

En réponse à votre lettre que je viens de recevoir.

Je n’aime pas le projet de ligne ferroviaire en haut du Cervin, mais je pense que c’est une affaire sur laquelle les Suisses eux-mêmes doivent se déterminer ; d’ailleurs, si je devais écrire des lettres sur ce sujet soit dans des journaux suisses, soit dans des journaux anglais, on pourrait décemment me dire « occupe-toi de tes oignons ».

Le but de ce projet semble être divulgué dans la phrase de conclusion de la coupure de presse que vous m’avez envoyé, nommément, « Les auteurs de ce projet sont convaincus que l’affaire sera excellente au point de vue financier. » Si cela s’avérait juste, ce serait aux dépens des Suisses. Le pain a déjà été enlevé de la bouche des habitants de Zermatt par la construction de la ligne ferroviaire du Gornergrat, et maintenant ce projet cherche à récupérer les miettes de cette compagnie aussi, en les empêchant de conduire les touristes au Lac Noir, aux cabanes du Cervin et au sommet du Cervin. L’hôtel du Lac Noir, lui aussi, ne sera plus attractif. Les habitants de Zermatt, il semble, sont très intéressés par cette question. S’ils s’opposent vigoureusement, peut-être que le Conseil fédéral ne confirmera pas l’attribution de la concession.

Les voies ferrées des montagnes de Suisse sont certainement très intéressantes, mais elles ne s’ajoutent pas aux attractions des paysages suisses. Elles ont déjà conduit une part importante de la vieille clientèle hors de Suisse.

Fidèlement vôtre,

Edward Whymper

Vous êtes libre de publier ceci partout où vous le souhaitez

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Olivier Buchs
5 contributions
28 mai 2018
288 vues
4 likes
2 favoris
0 commentaire
1 galerie
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,522
6,702
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.