Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Ruine du Château de Chalais

Ruine du Château de Chalais

Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Tour en ruines du Château de Chalais en-dessous de Sierre juché sur les matériaux de l'éboulement de Sierre.

Au nombre des images récoltées dans la Région de Sierre, on peut aisément penser que Pierre Auguste Chappuis et son épouse ont trouvé là intérêt et grand plaisir..Photographie prise par Pierre Auguste Chappuis

Le château était la propriété de la famille féodale de Chalais. Une partie s'est écroulée en 1936 ! Avant 1885 sur cette image des Frères Ficher à la Médiathèque de Valais. Ou alors ce dessin dans le document intéressant " Les Châteaux du Valais" publié par l'Association suisse pour la conservation des châteaux et ruines

«La vieille tour de Chalais, carrée et décapitée, se dresse encore sur un

petit monticule isolé, dominant le groupe pittoresque du village.» C'est

ainsi qu'en 1886, l'abbé B. Rameau décrit sommairement cet édifice.

Vingt ans auparavant, en 1865, quand le daguerréotypiste bâlois Emil

Wick dessinait la tour dans son carnet de voyage, il notait déjà que le

terrain s'était éboulé sous l'angle oriental: il ignorait qu'en 1856 on

avait tenté sans succès de l'abattre pour en tirer les pierres nécessaires

à la construction de la nouvelle église ! Mais, aujourd'hui, quand on

arrive au carrefour des routes de Noës et de Chippis, à l'entrée du

village, on constate, non sans amertume, que peu avant la Deuxième

Guerre mondiale, on a encore taillé dans le monticule au pied de la

tour, pour y aménager une vigne, au point que la catastrophe s'est

produite: la moitié de la tour, quasi suspendue dans le vide, entraînée

par son poids gigantesque, s'est écroulée en 1936...

Depuis longtemps, certes, il ne subsistait plus que le donjon; tous les

bâtiments adjacents avaient disparu, au fur et à mesure que les habitants

du village avaient aplani la colline pour y construire des maisons et y cultiver

des jardins. Il est pourtant regrettable qu'on ne soit pas parvenu à

sauver au moins la tour elle-même qui était le plus bel ornement du lieu."

Des images récentes dans Swisscastles

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    oui de voir cet édifice sur son monticule donne très envie de travailler un peu de terre, mais pas de la façon à lui cassé son pied……! Après avoir regarder "Les Château du Valais", je me rend compte que jai de loin pas encore fait le tour de la suisse, et je me permet de croire que cest le cas de beaucoup de gens du pays.

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,150
4,660
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.