Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Suzanne et la Fiat Torpedo 501

Suzanne et la Fiat Torpedo 501

1922
Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Le temps fraichi, c'est grisant la décapotable, toque et fourrure autour du cou pour Suzanne, pensive, alors que pour Jacques (1916), le virus de son père ne semble pas l'avoir épargné ...

Pierre Auguste Chappuis a toujours manifesté un grand intérêt pour les voitures automobiles et il avait 27 ans lors de son premier achat, une voiturette Bébé Peugeot, alors qu'il était au début de sa carrière de Régisseur, et qu'il vivait encore dans la ferme familiale à Bremblens

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Gabrielle Hande

    Cette joue ronde et cette attitude! Vous avez des trésors.

    • Philippe Chappuis

      Magnifique portrait effectivement, je pense que mon grand père, Pierre Auguste, avait un sens aigu de l'instant photographique, c'est à son coup d'oeil que je crois exceptionnel que l'on doit cette généreuse foison d'images qui nous parlent profondément et qui font du bien.. Merci de votre présence réactive !

    • Gabrielle Hande

      Je trouve particulièrement touchant la manière si tendre qu'il avait de prendre en photo ses proches. Il a capturé sa femme dans tellement d'attitudes différentes et intimes qu'on peut reconnaitre l'amour profond qu'il devait ressentir pour elle. C'est vrai que cela touche et fait du bien. Merci de partager tout ceci.

  • Renata Roveretto

    Chère madame Hande Gabrielle,.....pas si vite peut-être, je ne sais,....mais vous ne croyez pas que un homme comme Pierre Auguste Chappuis fort intelligent, certainement très talentueux, capable de gérer multitudes de choses à la fois dans une seule vie et de façon vraiment merveilleuse........, (irréprochable), pourrait s'en passer de le faire savoir et de le montrer au monde entier, si il pouvait le faire ?! L'amour pour qui ou quoi reste toujours discutable dans ces cas là, bien que cela fait justement rêver tout ceux qui l'entourent d'un peu plus loin ! Avec tout mon respect pour son travaille qui le mérite vraiment, en vous souhaitant sincèrement encore des belles images à regarder et à partager sur notre histoire.......!

    • Philippe Chappuis

      Le petit fils que je suis garde dans sa mémoire une relation pleine de tendresse et d'attention entre Suzanne et Pierre Auguste, une relation très fidèle probablement. Les photographies innombrables de Suzanne naissent du sentiment amoureux et le désir de saisir l'insaisissable de cette belle relation, mais ce n'est qu'à la mort de Suzanne en 1972, que Pierre Auguste nous a parlé de son attachement pour Suzanne en nous montrant les photographies les plus emblématiques pour lui, utilisant ses négatifs qu'il s'est mis à développer dans son laboratoire, attendant le moment extraordinaire où l'image de la femme aimée apparaît dans le bain révélateur... ! Dès le moment où ces images sont "publiées", il en va un peu comme pour les journaux intimes publiés, chacun va établir une relation nourrie par ses affects et son histoire personnelle

  • Renata Roveretto

    Tout mon respect envers vous cher monsieur Chappuis Philippe et pour vôtre regard posé sur le vécu de monsieur Pierre Auguste Chappuis avec son entourage, tout en étant son petit fils très admirateur..., chose de laquelle probablement personne n'oserait et ni voudrait douter.....ni moi même.

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,046
4,762
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.