Construction temporaire en pierres sèches à Homatta (Simplon)

Construction temporaire en pierres sèches à Homatta (Simplon)

14 juillet 2013
Philippe Chappuis

Riche floraison de graminèes et d'apiacées de juillet à près de 2000 mètres d'altitude dans ce grand alpage de Homatta bordé de mélèze et d'autre résineux. Construction d'alpage d'usage temporaire, grange, étable, en pierres sèches, matériau trouvé sur place, affleurement gneissique, matériel morainique et d'alluvions torrentiels. Appareil très irrrégulier ordonné avec un savoir-faire ancestral utilisant des blocs taillés à bords nets pour garantir la stabilité entre lesquels se trouve habilement intégrés des galets ! Minutieux travail d'assemblage plaçant cet artisanat aux confins de l'oeuvre d'art. Le toit à chevrons superposant les pierres plates, assez épaisses posées horizontalement, complète cette image traditionnelle du Simplon. Admirable démonstration de l'autonomie indispensable des habitants des alpages de montagnes.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Philippe Chappuis
2,216 contributions
27 mars 2020
45 vues
1 like
0 favori
1 commentaire
4 galeries