Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Mort de Julien-François Zbinden; "Adieu cher Monsieur Zbinden, je vous croyais immortel..... "

Mort de Julien-François Zbinden; "Adieu cher Monsieur Zbinden, je vous croyais immortel..... "

1 avril 1951
Martine Desarzens

Nous venons de perdre le très grand compositeur, amoureux du jazz et ami, Julien-François Zbinden que j'ai toujours appelé ; " Monsieur Zbinden". Ma tristesse est grande car je le croyais immortel. Nous n'avons pas cessé de communiquer par mail, dont son grand soutient lors de mon indignation de la commémoration que la ville de Lausanne a fait pour les 50 ans de la première de l'Histoire du Soldat de Ramuz et Stavinsky, la plume de Julien-François Zbienden était restée vive et alerte jusqu'à ses derniers jour.

Ce musicien a accompagné notre enfance, lorsque nous venions à la Maison de Radio-Lausanne pour écouter notre père Victor Desarzens en répétition avec les musiciens de l'OCL, Orchestre de Chambre de Lausanne. Julien-François Zbinden, travaillait au département musical de Radio-Lausanne. Depuis l'enfance, nous l'avons toujours vu à Radio-Lausanne et nous l'aimions beaucoup; avec sa pipe, son sourire si doux, il nous disait toujours une gentille phrase. Victor Desarzens, faisait toujours confiance aux jeunes compositeurs et a permis à Julien-François Zbinden, Jean Perrin, Eric Gaudibert et beaucoup d'autres, de connaître une grande notoriété, grâce à cette confiance de Victor Desarzens, qui n'hésitait pas de mettre leur oeuvre au programme des concerts de l'OCL.

Le 12 juin 1947, Victor Desarzens a interprété avec l'OCL le Concerto pour trompettes, orchestre à cordes et tambour que Julien-François Zbinden avait envoyé à celui-ci sur le conseil d'un employé de chez Foetisch.

Écoutez, Julien-François Zbinden - Concertino pour trompette, cordes et tambour; Quel modernité, quel joie....j'adore ce Concerto, je crois que la direction est celle de mon père, Victor Desarzens avec les premiers musiciens de l'OCL; Victor Desarzens; Andrée Wachsuth-Loew, premier violon solo; Francis Zanlonghi ; Arpad Gerecz ; Rose Hemmerling-Dumur, solo des 2è violons; Pascal Grisoni ; Simone Beck, solo des altos; Edmond Defrancesco, flûte solo; Marianne Clément flûte, Robert Kamblinsky, clarinette solo, Georges Emery clarinette, Tchanz hautbois, Assaf Barleef basson, Robert Castelong basson, Rovira trompette solo, youtube.com/watch?v=mC9AP5z-Rz...

En 1991, l'Association Plans-Fixes a tourné un documentaire sur le composteur, sur la chemise du film Plan-Fixes on peut lire : Julien-François Zbinden, compositeur. " Il part en tournée avec Pierre Dudan dans les années trente, il accompagne, à la fin des années quarante, de nombreux chanteurs, Gréco, Fernandel, Bourvil, il est le compère de Jack Rollan à la Radio suisse romande, il travaille avec Victor Desarzens et André Charlet. Son Catalogue compte plus de huitante œuvres, symphonies, concertos, opéras, oratorios. Ses maîtres sont Ravel, Stravinski, Franck, puis Mahler et Richard Strauss. "

Je vous propose de regarder ce magnifique Plans-Fixes tourné en 1991 : plansfixes.ch/films/julien-fra...

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,328
6,469
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.