Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Ici naquit Isabelle de Charrière

4 août 2018
Oud-Zuylen, Pays-Bas, Colombier, Neuchâtel
Claire Bärtschi-Flohr

Vous connaissez tous dans le canton de Neuchâtel la chaussée Isabelle-de-Charrière à Serrières, la rue du même nom à Colombier et le manoir du Pontet dans lequel s’organisent de temps en temps des manifestations culturelles...

Et vous savez que Madame de Charrière n’est autre qu’Isabelle Agneta Elisabeth van Tuyll van Serooskerken, aristocrate hollandaise née dans le château de Oud-Zuylen près d’Utrecht le 20 octobre 1740.

Et bien figurez-vous qu’un jour de ce mois d’août 2018, notre péniche s’est amarrée pour quelques heures dans ce village.

La première chose que l’on aperçoit depuis la rivière « De Vecht », c’est la petite église que la jeune Belle de Zuylen a certainement fréquentée.

Puis, nous sommes allés admirer son château, entouré d’eau et de verdure. Dans le jardin a été construit un long mur ondulé, qui permet de planter à l’abri des intempéries, des fruits méditerranéens : raisin, pêches, figues.

Non loin du village, quelques ailes tournent et attirent le regard. Ce sont des moulins, qui devaient certainement déjà fonctionner au XVIIIème siècle.

Belle de Zuylen est une jeune fille à la forte personnalité, originale, très cultivée. Et elle naît au siècle des Lumières. Elle écrit en français, la langue de la noblesse, bien avant de s’expatrier dans la Principauté de Neuchâtel.

Belle n’est pas très attirée par le mariage. Elle craint de perdre sa liberté.

Néanmoins, la trentaine venue, elle se décide et épouse le précepteur de ses frères, Charles-Emmanuel de Charrière, pourtant de moindre condition qu’elle.

Vivant dorénavant à Colombier, au Pontet, sans enfant, elle consacre sa vie à l’écriture. Romans, nouvelles et lettres à ses nombreux correspondants, dont Benjamin Constant, se succèdent. Elle compose aussi des œuvres musicales. Elle décède en 1805.

Mais tout cela, vous le savez, alors voici quelques photos que j’ai ramenées pour vous permettre de découvrir le château de Belle de Zuylen aux Pays-Bas, dans lequel elle a passé les trente premières années de sa vie.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
97,701
5,556
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.