Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Genève, place de St-Gervais

Genève, place de St-Gervais

Editions Vouga & Cie, Genève
Albin Salamin

Il s'agit en fait de la place St-Gervais et non de la place de Coutance (v. photos de M. Curtet et Mme Bärtschi-Flohr ci-dessous). Le document présente la place côté Tour de l'Île. Ces immeubles seront démolis dans les années 30, avec une ouverture sur le Rhône.

Il est toujours étonnant de trouver des informations erronées sur la légende de ces anciennes cartes postales!

Selon le site du canton de Genève, le nom Coutance viendrait:

"Le nom de cette rue dérive de la ville de Constance, moins pour des relations commerciales qu'à cause du fameux concile de Constance (1414-1418) qui mit fin au grand schisme de la chrétienté latine."

Pour Saint-Gervais:

"Le nom de l'église et du quartier provient du fait qu'on y aurait placé les restes des saints Gervais et Protais retrouvés en 386. Du XVIIe au XIXe siècle, le faubourg de Saint-Gervais était le quartier des "cabinotiers", des gens de la "fabrique", horlogers, bijoutiers, graveurs et le foyer de tous les mouvements révolutionnaires."

Le citoyen de Genève Jean-Jacques Rousseau, est d'abord un enfant de Saint-Gervais, le pittoresque quartier des artisans de la Fabrique. La fontaine aurait été construite en 1710 par Joseph Abeille, au début de la "révolution de l'eau" qui marqua la ville au XVIIIe siècle.

Genève: deux entités:

Depuis l'Antiquité, l'évolution urbaine de Genève a été marquée par la division de son territoire en deux entités opposées et complémentaires, séparées par le Rhône: sur la rive gauche du fleuve, la cité, siège du pouvoir; sur la rive droite, le bourg de Saint-Gervais. Jusqu'au milieu du XIXe siècle, celui-ci constitue une agglomération facilement identifiable, dominée par le clocher de son église et coupée de la campagne par une ceinture de fortifications.

Carte postale envoyée le 2 novembre 1912

Photo de J.-C. Curtet (1895)

Autre vue de la place:

Photo de Claire Bärtschi-Flohr

A ce propos M. Gasser écrit:

Ce groupe d'immeubles a disparu en 2 étapes : la partie de gauche inclus le petit dôme a été démolie entre 1910 et 1920, tandis que l'immeuble de droite entre le dôme et la fontaine a disparu en 1931 avec l'ensemble de l'ancien quartier du Seujet.

La fontaine occupe vraisemblablement la place qui est la sienne aujourd'hui, simplement les immeubles s'avançaient quasiment jusqu'au bord du Rhône à l'entrée du pont de l'Ile.

Le site Swisstopo possède une intéressante rubrique intitulée "voyage dans le temps", qui permet d'afficher et de zoomer la carte topo de Suisse au fil des décennies en bougeant un curseur. Un outil très pratique pour suivre les modifications des plans de ville d'une période à l'autre.

Autre possibilité de revenir sur l'état d'un quartier de Genève par une histoire par cartographie (Pierrette Frochaux-Chevrot), un Clic.

La place avec sa fontaine en mai 2015. A droite la rue de Coutance.

Et une vue depuis le Pont de l'Île:

Commentaire de Sylvie Bazzanella:

Dans les registres de la Mairie de Genève on lit, en 1810, que l'on met l'eau à la nouvelle fontaine de St-Gervais. Abeille avait fait, en 1710, un projet qui est aux archives, mais qui ne semble pas avoir été exécuté. Dans les dessins de l'époque, on voit toujours représenté un obélisque au centre de cette fontaine. Il a été brisé et remplacé par un monolithe en pierre d'Euville, lors de la dernière installation de cette fontaine au milieu de la place, en 1906.

Tiré de : Les fontaines anciennes de Genève / Genève : C. Bernard, 1921

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,265
6,405
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.