Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Gare de Genève-Cornavin

Gare de Genève-Cornavin

avril, 1984
Pierre Jeannerat
Pierre Jeannerat

Le départ des trains avec affichage manuel vit ses derniers moments à Genève-Cornavin (avril 1984). A noter que les trains pour Bâle passaient à l'époque par Lausanne et que la destination était indiquée en français et non Basel comme maintenant.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Yannik Plomb

    Souvenir, souvenir, maintenant les noms de toutes les gares sont toujours indiqués, dans la langue du lieu où elles se situent. Ce qui est plus logique, le touriste se rendant à Chiètres ne trouvera jamais sa gare d'arrivée car sur place c'est Kerzers !!

  • Pierre Jeannerat

    Les billets de train aussi mentionnent la destination dans la langue du pays. Imaginons la confusion entre Vienne (France) et Wien ou entre Monaco et München (Monaco en italien) !

  • Michel Gasser

    Une anecdote : en 1963, à 12 ans, j'avais un jour pris l'initiative de saisir les plaquettes d'affichage et de publier précisément le train de 14h33 pour Lausanne-Yverdon-Neuchâtel-Bienne-Delémont-Basel SBB... Je me suis naturellement fait engueuler par un employé CFF, mais comme l'affichage était exact et publié sur le bon quai (j'étais alors un habitué de la ligne et de ce train), il a bien fini par rigoler en douce...!!!

  • Robert Di Salvo

    Ces affichages manuels étaient en tout cas bien placés. Une nouvelle génération de panneaux d'affichages lumineux a été installée récemment en gare de Lausanne. Sur le quai de la voie 1, il y en un à chaque extrémité mais ils sont pratiquement invisibles si vous sortez du grand hall central. Des confusions sur les destinations peuvent également se produire au niveau international. Lors du contrôle des billets dans un train provenant d'Italie peu avant d'arriver à Sion, deux femmes italiennes voulant se rendre à Fribourg en Suisse se sont étonnées que le contrôleur leur fasse remarquer qu'elles auraient du changer à Brigue pour passer le Lötschberg : l'agence de voyage leur avait commandé des billets pour Freiburg/Breisgau en Allemagne !

Pierre Jeannerat
40 contributions
15 août 2011
3,199 vues
3 likes
1 favori
4 commentaires
5 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,267
6,404
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.