Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Parc Gallet enneigé_676

Parc Gallet enneigé_676

6 mars 2016
Parc Gallet, 2300, La Chaux-de-Fonds
Claire Bärtschi-Flohr
Claire Bärtschi-Flohr

Un dimanche sous la neige au début du mois de mars, cela arrive à La Chaux-de-Fonds. Mais une arrivée en force de la neige comme ces jours, alors que les mois de décembre, janvier, n'ont pas été enneigés, c'est plus inhabituel.

Le bâtiment est la ferme Gallet.

Quelques renseignements sur ce parc magnifique qui est entretenu en laissant de la place à une vraie nature.

«La rue des Crétets, c'est-à-dire des petits crêts, qui traverse les anciens « Communets », ou terrains appartenant à la communauté, nous rappelle les grands prés en pente, accidentés à souhait, au sud de la gare. C'est sur les Crêtets que von Pfuel, lors de l'occupation de La Chaux-de-Fonds à la suite de troubles révolutionnaires, fit braquer, en décembre 1831, treize canons en direction du village, tandis que plus de deux mille royalistes désarmaient les patriotes. Le parc des Crêtets a été aménagé en 1905; son charmant voisin, le parc Gallet, a été acheté par la commune en 1925 à une vieille famille, dont plusieurs membres illustrèrent l'histoire chaux-de-fonnière. Les Gallet possédaient de vastes terrains autour de leur belle maison, actuellement David-Pierre-Bourquin 55. Ils dirigeaient une fabrique d'horlogerie renommée. Fils d'un véritable mécène prénommé Léon, Georges (1865-1946) qui, comme ses aïeux Oscar et Célestin Nicolet, avait le culte de la cité, fut en particulier conservateur des Musées d'horlogerie et des beaux-arts, dont les collections s'enrichirent grâce à son goût, à ses compétences et à sa générosité. Il écrivit une remarquable étude sur Jean-Pierre Droz, publiée en 1902 dans le « Musée neuchâtelois ». Une demoiselle Gallet épousa le pasteur Pettavel, un homme de foi. » (in « L'histoire de La Chaux-de-Fonds inscrite dans ses rues »_Charles Thomann).

Le peintre et sculpteur André Huguenin-Dumittan (1888-1975) avait son atelier dans un bâtiment du parc, sur les murs duquel on peut encore voir quelques œuvres..

Ernst Heinrich Adolf von Pfuel (né le 3 novembre 1779 et décédé le 3 décembre 1866 à Berlin est un militaire prussien Il a été général d'infanterie prussien, réformateur de l'armée, commandant de la ville de Cologne ainsi que des secteurs prussiens de Paris en 1814, gouverneur du canton de Neuchâtel, membre de l'assemblée nationale prussienne en 1848, gouverneur de Berlin, ministre de la guerre et ministre président de Prusse. (source wikipedia)

Voir aussi : http://www.notrehistoire.ch/photo/view/77418/

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!