Lausanne exposition d'agriculture

29 octobre 2023
Yannik Plomb

CHRONIQUE LAUSANNOISE (Correspondance particulière.)

L’Exposition suisse d’agriculture Lausanne, 1er septembre.

Nous sommes en plein dans les préparatifs de l’Exposition nationale d’agriculture qui s’ouvrira dans une semaine et qui absorbe déjà toutes les préoccupations. Ce n’est pas sans une certaine appréhension en ce qui concerne les résultats de l’entreprise que les organisateurs ont vu s’évanouir une à une les espérances des vignerons et des agriculteurs. L’année est particulièrement mauvaise pour la campagne et paraît vraiment mal choisie pour la célébration d’une grande fête de l’agriculture. Mais que fallait-il faire ? Une exposition de cette importance ne s’organise pas en quelques semaines. C’est une énorme machine mettre en branle. Une fois lancée et bien lancée, il n’est pas possible de l’arrêter sans de grands inconvénients et des pertes considérables. Au surplus, le public peut se rassurer. L’Exposition sera très brillante et, grâce la bonne volonté de tous, grâce la belle vaillance des exposants qui n’entendent pas se laisser abattre par les circonstances, je suis certain qu’elle offrira un spectacle propre nous faire oublier les difficultés du moment. Permettez-moi de vous citer, ce sujet, un fait caractéristique et réjouissant. Jusqu’il quelques semaines, grâce aux pluies persistantes, les inscriptions n’affluaient pas dans certaines divisions et le comité des constructions se trouvait au large un peu trop, même, parfois, pour caser les envois annoncés. Il suffit d’une semaine de beau temps pour bousculer ses prévisions. En quelques jours, les adhésions vinrent en si grand nombre, qu’il fallut rapidement prendre de nouvelles dispositions pour caser tout le monde. Heureusement que la place ne manque pas en Beaulieu. Elle été fort judicieusement distribuée et l’on peut se rendre compte déjà du bel effet d’ensemble que présentera l’Exposition. Le milieu de la place est occupé par un magnifique jardin où les horticulteurs et les fleuristes exposeront leurs plus beaux sujets. A proximité immédiate, la cantine, plus loin l’exposition laitière, les écuries. Du côté nord, la viticulture. En franchissant le petit bois, on arrive l’esplanade supérieure de Beaulieu, où seront les machines agricoles, la ferme-modèle, etc., etc. La division des forêts, chasse et pêche sera installée dans un vaste pavillon, style suisse, revêtu d’écorce, du plus heureux effet, proximité immédiate duquel été construit un vaste aquarium. Enfin, la terrasse des casernes recevra les produits des vergers, tandis que dans l’intérieur du bâtiment s’installeront les sciences agricoles. Tout cela n’a pas été organisé sans de longs et patients efforts. Les comités ont réalisé une somme de travail considérable. Une seule chose nous reste souhaiter le beau temps. De toutes les parties de la Suisse, des échos nous parviennent de l’intérêt que suscite cette grande manifestation nationale. Les Bernois viendront en un contingent nombreux. Les Valaisans et les Fribourgeois organisent aussi des journées. Vous connaissez le programme général qui nous annonce une série de festivités et de réceptions. De la gare du Flon la place de Beaulieu, c’est un voiturage presque incessant de machines agricoles, de plantes et de denrées. On travaille activement aux installations. D’ici une semaine, tout sera prêt.

Feuille d'avis de Vevey et journal du district, 02/09/1910,

scriptorium.bcu-lausanne

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Roger Monnard

    Salut Yannick, belle publication, mais certainement sans le vouloir, tu la datée de 2023 et au plaines du loup alors que l'exposition était, comme tu le cite d’ailleurs, dans la campagne de Beaulieu en 1910 (actuellement Palais de Beaulieu). Je te souhaite une bonne journée,

    • Yannik Plomb

      Salut Roger

      2023 effectivement le système nous demande la date à laquelle nous avons enregistré la video mais elle est associée à la période 1910-1919 Pour la localisation nous voyons que c'est autours de la caserne de la pontaise donc j'ai corrigé sur la caserne Selon le journal La Revue la question d’emplacement qui d'habitude, à Lausanne, est si lente trancher, fut rapidement résolue, en faveur de Beaulieu et la Pontaise. Cordialement Merci et très bonne journée

Yannik Plomb
1,874 contributions
29 octobre 2023
34 vues
3 likes
0 favori
2 commentaires
1 galerie
00:03:54
Déjà 4,817 documents associés à 1910 - 1919

Galeries: