Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

La menace crinoline

23 avril 2019
Fêtes des Vignerons, Vevey
Guillaume Favrod

En 1865, les crinolines sont à la mode et les dames de la haute société se pressent dans l'arène avec leurs grandes robes à l'envergure vertigineuse.Leur nombre semble générer quelques inquiétudes chez les organisateurs, comme expliquer par l'auteur genevois Vernes-Prescott, dans son ouvrage consacré à la Fête et à la Confrérie des Vignerons :

Vevey reçoit ces jours-là 40 000 visiteurs, on peut en compter, dans ce nombre, au moins 20 000 du sexe féminin et conséquemment 20 000 crinolines, soit 160 000 cercles d’acier, chacune en ayant huit échelonnés de la base au sommet du cône. Ces huit cercles doivent peser à peu près deux livres, ce qui nous donne un total d’environ 400 quintaux d’acier. Chaque crinoline a, en moyenne 12 pieds de circonférence à sa base, et si l’on fait la somme des circonférences, on obtient une longueur de 240 000 pieds, soit 60 000 aunes d’étoffes, assez de quoi couvrir la route de Lausanne à Berne. […] En admettant qu’à Vevey, les 26 et 27 juillet, aplaties par la foule, elles soient réduites d’un quart, il y aura toujours au moins 5000 places occupées par un superflu d’envergure.

Une fois ces nombres traduits, on obtient pour ces 20 000 crinolines les chiffres mirobolant de 40 tonnes d'acier et 73 kilomètres d'étoffes...

8siem7iedem.s3.amazonaws.com/u... Les arènes de 1865. Charles Rodolphe / Godfroy Durand © Confrérie des Vignerons

Alors que la Fête des Vignerons de 1865 souffre de la cherté des places et d'un manque de visiteur, malgré un attrait et un intérêt grandissant pour la célébration, le manque de place évalué à 5'000 sur les deux représentations du 26 et 27 juillet résonne comme une excuse détournée et utilisée par l'auteur genevois. Mais elle est aussi représentative des inquiétudes liées à l'arène et à sa solidité. Alors que la construction ne cesse de prendre de l'ampleur, le défi est toujours plus important pour les architectes, les ingénieurs et les ouvriers ! Mais les organisateurs se veulent rassurant, comme le montre cette mention sur l'affiche :

Des Estrades, élevées en amphithéâtre sur la Grande Place de Vevey, offrant toutes les garanties de sécurité et pouvant contenir plus de 10'000 personnes, permettront de jouir commodément des représentations et de l'effet du cortège (Affiche de la Fête des Vignerons de 1865 © Confrérie des Vignerons).

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Guillaume Favrod
60 contributions
28 novembre 2019
31 vues
3 likes
1 favori
0 commentaire
2 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
102,211
6,036
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.