Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Vue des Délices de M. de Voltaire, près Genève

Vue des Délices de M. de Voltaire, près Genève

1769
Siguy; Queverdo
Bibliothèque de Genève

"Vue des Délices de M. de Voltaire, près Genève. Dédiée à Monseigneur le duc de Praslin, Pair de France, Lieutenant Général des armées du Roi, Chevalier de ses ordres, Chef du Conseil royal des finances, Ministre et Secrétaire d'État etc etc etc. Par son très humble et très obéissant serviteur Siguy [Signy]."

Date : 1769

Matière/technique : Lithographie sur papier

Mention obligatoire : BGE, Centre d'iconographie genevoise

Il existe une version légèrement différente de cette gravure, "avec privilège du roi", "Se vend chez l'auteur au nouvel hôtel des monnaies et chez Dulac cloître Saint Germain de l'Auxerrois": gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1...

Elle fait partie d'une série qui comprend également deux vues du château de Ferney, l'une "du côté du couchant", l'autre "du côté du nord".

L'artiste écrit à Voltaire de Paris le 9 avril 1769:

Le sol sur lequel on voyait il y a deux mille ans les habitations des grands hommes de l'antiquité, en le retraçant à notre souvenir, nous remplit encore aujourd'hui de vénération pour leur mémoire.

Mais une sensation infiniment plus attendrissante pour vos contemporains, c'est d'avoir sous leurs yeux le séjour de l'homme qui illustre le plus ce siècle, si ressemblant et peut-être supérieur aux beaux jours d'Athènes et de Rome.

A travers la faible teinte de mes crayons si on reconnaît ces lieux d'où le génie de votre philosophie ne cesse, en se jouant avec nos erreurs, de nous montrer le sentier de la vérité, je m'estimerai heureux d'avoir le premier essayé de transmettre à la postérité l'asile d'un homme qui pour le bonheur de la génération présente eût dû venir plusieurs siècles plus tôt et des leçons duquel nos arrière-petits-neveux moins ignorants et de meilleure foi que nous, tireront tout le fruit.

J'ai cru ne pouvoir ennoblir d'avantage ma pensée qu'en la dédiant au sage négociateur de nos intérêts avec les peuples qui nous entourent. Il m'a semblé que vous visiez, ce ministre et vous, au même but, celui de nous rendre tous parfaitement heureux.

Voltaire lui répond de Ferney le 6 mai 1769:

Vous avez fait, Monsieur, à mes retraites de Ferney et des Délices un honneur que ni elles, ni moi ne méritions. J'ai été bien étonné de me trouver très ressemblant dans des figures de quatre ou cinq lignes; c'est un prodige de l'art. Vos dessins dureront plus que mes maisons. Elles sont fort changées depuis que vous ne les avez vues. Je me suis défait des Délices, et j'ai ajouté deux ailes au château de Ferney. Les quatre tours qui cachaient une très belle vue sont détruites. Les jardins sont augmentés, et ce séjour est actuellement moins indigne de vous recevoir.

Les gravures sont annoncées dans L'Avantcoureur du 29 mai 1769, la Gazette de l'Europe du 19 juin 1769, et le Mercure français de juin 1769.

César Gabriel de Choiseul-Praslin, à qui les gravures sont dédiées, sera disgracié en décembre 1770.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Bibliothèque de Genève
15,951 contributions
24 mars 2018
828 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
1 galerie
Déjà 3,020 documents associés à Avant 1900

Galeries:

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,013
6,373
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.