Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Les collines de Sierre dans un écrin, par un matin frisquet

Les collines de Sierre dans un écrin, par un matin frisquet

1 janvier 2008
Philippe Chappuis

Pour un 1er janvier, un beau projet de balade ! Au petit matin frisant, départ de Loèche puis le plateau de Varen, on chemine tranquillement le long du Grand bisse de Varen, puis montée à Cordona par les Sans; retour sur Mollens, à petite vitesse, par un sentier sauvage à flanc de coteau, une centaine de mètre au-dessus du Bisse Neuf. Ce magnifique coup d'oeil depuis Varen, qui dessine les mystérieuses collines de l'éboulement de Sierre image qui rejoint le commentaire de Mystérieuse Colline déposé par Charly Arbellay" Les collines de Miège, de Salquenen, de Finges, de Sierre, de Géronde et jusqu’à Granges sont là depuis bien longtemps. Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que le géologue s’est posé la question de leur origine, et a tenté d’expliquer ce paysage grandiose de collines, ce paysage du Valais central comme boursoufflé par la Genèse. Non, nous n’irons pas jusque-là ! Ces collines toutes parentes et sœurs sont bien plus près de nous et ont marqué les derniers événements géologiques vieux de 10 000 ans seulement ! La masse de terre, sable, argile et blocs, malaxées, formant le corps de ces collines, s’est détachée de la montagne de Varone, le Varneralp, à 2196 mètres d’altitude sur un front allant de Cordona à Varone (Varen en allemand)"

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,548
6,698
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.