Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Mettez un enseignant au val d'Arpette, et voyez le résultat...

Mettez un enseignant au val d'Arpette, et voyez le résultat...

1952
Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Bien que ce n'était pas la règle en période de travail, le sourire de Pierre Yves Abram , mon père, sur cette photographie de Pierre Auguste, dit, sans ambages, qu'il est vraiment bien en montagne, un état de grâce ....

C'était un de ces nombreux pique-niques de nos vacances d'été dans le vallon d'Arpette dont je garde un excellent souvenir.

Pas le moindre ennui. C'était surtout une place de jeux inépuisable, par la richesse des ruisseaux, les magnifiques rochers de granite sur lesquels grimper et regrimper et tout le reste.... Il y avait le repas de midi, soupe Knorr, légumes Héro en boîte de conserve achetés chez les soeurs Tissières au chemin de la Promenade à Champex, des tomates crues coupées en jolies tranches et parsemées de quelques grains de sel, du pain pris le matin chez le boulanger de Champex. Mon père, grand officiant de la cuisine au Méta,

wachauer-petromax.at/images/Sa...

très toxique mais très efficace moyen de chauffage, chauffait ce qu'il fallait chauffer. Le repas terminé, c'était la vaisselle au ruisseau, sans savon, des souvenirs de service militaire aidant, mon père préconisait l'utilisation du sable siliceux des torrents qui ,en effet, faisait merveille et le matériel de pique-nique ressortait de ce traitement encore plus beau qu'avant. Sur cette image, pas de doute, il y avait l'équipe de la plonge, mais aussi l'équipe qui essuie, le chef ayant le droit au linge-tissu, les apprentis et apprenties au mouchoir en papier, Pierre Eugène Alain était dans les réservistes... Le retour à Champex était joyeux, il empruntait le sentier du bisse de Champex, et l'allure des enfants devenait étourdissante, courant le long de l'eau, plus ou moins rapide, pour suivre les feuilles d'Adénostyles, genre ombrelle de Totoro, que nous y jettions....

Photographie de Pierre Auguste Chappuis

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    Cher monsieur Philippe Chappuis, quelle vie avec ces vacances merveilleuse...et quelle belle façon de raconter vos histoires de famille avec vos plus beaux souvenirs d'enfance, infiniment merci pour ces multiples partages cher Philippe !

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,332
6,488
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.