Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Isabelle NEF, courte biographie

Isabelle NEF, courte biographie

sources citées dans le texte

Isabelle Nef, un portrait fait par ?? en ??, cité de la Revue Musicale de Suisse Romande, 1965, No 3, page 12

27.09.1898, Genève - 02.01.1976, Collex-Bossy

Pianiste et claveciniste de nationalité suisse

Isabelle (Lander) Nef - au début de sa carrière son nom était souvent écrit Naef, du nom de son époux Arnold Naef - étudie le piano au conservatoire de Genève auprès de Marie Panthès, après sa virtuosité elle remporte avec éclat le Prix Schumann fondé par Robert Bory. Elle se perfectionne ensuite à Paris, auprès d'Isidor Philipp, et surtout elle travaille le clavecin auprès de Wanda Landowska, avec qui elle va jouer pendant une dizaine d'années, de 1925 à 1935. Toutes deux contribuent fortement au renouveau du clavecin.

Isabelle NEF, un portrait fait par Photo Hélios*, publié dans la revue Le Radio du 21 août 1936 en page 1520*

Isabelle Nef fait une carrière de concertiste en Europe, dans les deux Amériques, en Afrique du Sud et en Australie, aussi bien avec des oeuvres classiques qu'avec des oeuvres contemporaines: elle est la première à jouer en Suisse le concerto de Manuel de Falla, Frank Martin lui a dédié son concerto. Elle devient en 1936 le premier professeur de clavecin du conservatoire de Genève, où elle va enseigner jusqu'à un âge avancé: elle se retire en 1975, Christianne Jaccottet prend sa succession. Isabelle Nef s'est aussi beaucoup intéressée au pianoforte.

À Bossy un Chemin Isabelle Nef lui est dédié: "[...] À l'artère située dans le village de Bossy, de la route d'Ornex n°21 et finissant à la route d'Ornex n°43. Du nom de Madame Isabelle NEF, chemin à proximité de l'habitation de cette grande artiste, claveciniste. [...] cité de l'Arrêté du Conseil d'Etat

"[...] Plus d'un artiste, jeune ou moins jeune, n'oublieront jamais cette dimension d'esprit qu'Isabelle Nef dépensa sa vie durant tant au service des êtres que de la musique. Créatrice d'une véritable école genevoise de clavecin, elle a su par sa rayonnante personnalité, inciter en outre des compositeurs tels que Frank Martin et Gian-Francesco Malipiero à contribuer à la résurrection ou plutôt à l'actualisation de l'instrument remis à la lumière par Wanda Landowska dont elle fut la disciple la plus intelligente, la plus personnelle et la plus efficacement active.[...]" cité de l'hommage d'Edouard Muller-Moor publié dans la revue Revue musicale de Suisse Romande, 1976, No 1, pages 26-27

Sources: Baker's Biographical Dictionary of 20th Century Classical Musicians, 1997; Journal de Genève 03.01.1976, p.14, Journal de Genève 16.09.1975, p.8, Journal de Genève 03.10.1975, p.13; Revue Musicale de Suisse Romande.

Je n'ai aucunes informations sur cette photo: si une personne visionnant cette photo en sait plus, toutes informations m'intéressent, comme également toutes informations pouvant compléter cette modeste biographie!

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
René Gagnaux
1,290 contributions
27 mai 2019
130 vues
0 like
0 commentaire
1 galerie
Déjà 5,597 documents associés à 1970 - 1979

Galeries:

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,771
4,722
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.