Genève,  évacués de France

Genève, évacués de France

16 mai 1915
r. Gilli, photographe, Genève
Albin Salamin

La fanfare municipale de Genève, c'est à dire l'Union instrumentale genevoise, donne une aubade dans le quartier des Pâquis pour les évacués français lors de la guerre de 14-18, le dimanche 16 mai 1915.

La fanfare était partie de son local à Malagnou pour défiler jusqu'à Pregny et se serait donc arrêtée à la rue de Berne ou de la Navigation (J.-C. Curtet?) pour son aubade.

De nombreux évacués français (femmes, enfants et vieillards) sont passés par la Suisse en fin de 1914 et tout au long de l'année 1915. La plupart de ces malheureux sont passés par Genève avant de se rendre en tram vers la ville d'Annemasse. De là, ils ont été répartis sur le reste du territoire français.

Au 15 janvier 1916, les autorités ont dénombré plus de 100 000 personnes évacuées des zones de combat et qui sont passées par Genève. La plupart de ces personnes n'avaient plus rien et la population suisse et genevoise a beaucoup donné de la nourriture ainsi que beaucoup d'habits.

Source: Archives du Journal de Genève sur les évacués français entre 1914 et 1916.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!