Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage

L'onde verte

Georges Kleinmann (journaliste), Robert Rudin (réalisateur)
Radio Télévision Suisse

En avril 1969, pour l'émission TV-Scolaire, le chef de la police de Lausanne explique le système de l'onde verte, inspiré du trafic ferroviaire des CFF.

Des caméras installées aux carrefours commandent à distance le passage synchronisé des feux au vert. Les automobilistes peuvent ainsi traverser la ville "sans encombre et en toute tranquillité", et la fluidité du trafic est assurée.

Remarquez la place Saint-François encore ouverte à la circulation, lors de votre traversée du centre-ville en compagnie du commandant Bontemps.

D'autres documents sur le site des archives de la RTS.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Nicolas Ogay

    Merci pour ce reportage. Je revis mon enfance lausannoise quand je vois ces images tournées à travers la ville! Quand j'ai commencé à la police, en 1980, on parlait encore beaucoup du Commandant Bontemps! Un personnage qui a marqué le Corps de police de Lausanne! Il était craint et très respecté. On parle ici de l'onde verte, quand il rentrait à la maison, tout le monde était à son poste, télécirculation sur le qui-vive pour que sa route soit la plus fluide possible. Tous les plantons de circulations devaient le guetter et ne pas oublier de le saluer! Autrement, ça chauffait! Il est mort au début des années '70, sauf erreur, alors qu'il était encore en activité. Il se trouvait à la maison, mais ne se sentait pas bien. Comme il n'avait plus assez de médicament chez lui, il a téléphoné à la caserne de Florimont et demandé qu'un motard se rende à la pharmacie de service pour prendre ses médicaments et les lui apporter, ce qui fut fait promptement!! Seulement, au moment où le motard est arrivé à son domicile, le Commandant venait hélas juste de succomber! Voila, petite anecdote comme ça!

  • Martine Desarzens

    Je me souviens de cette onde verte lausannoise, c'était incroyable ! Nous testions les zones des feux avec plaisir et admiration ! Navrée pour le Commandant Bontemps si connu des lausannois ! Merci cher Nicolas pour ce témoignage qui montre une équipe soudée....

  • Nicolas Ogay

    La RTS a tourné en 1974 un autre reportage où l'on voit bien l'application de la "télécirculation" en cas d'intervention d'un véhicule prioritaire (en l'occurrence une superbe ambulance Mercedes du Groupe sanitaire de la police de Lausanne de l'époque). Il faut regarder à partir de la 9ème minute du reportage. On a alors droit, entre-autres, à un parcours en urgence à travers la ville, comme elle l’était à l’époque (pour les amoureux de Lausanne), vue de l’intérieur de l’ambulance mais aussi à travers les écrans de télévision de la « télécirculation » justement. Avant cette 9ème minute, il est question de prévention routière avec la Gendarmerie vaudoise (aussi intéressant). Le lien: http://www.rts.ch/archives/tv/jeunesse/5-a-6-des-jeunes/3452082-la-securite-routiere.html

  • Martine Desarzens

    Le documentaire sur la sécurité routière mise en lien par Nicolas offre aux lausannois une vision d'un Lausanne "avant les routes piétonnes" Place St. François, Rue Mauborget et Rue Haldimand......Spectacle et frissons de peur garantis; absolument génial....et impressionnant d'être assis dans la voiture de Police à coté du conducteur, quelle peur!!!!.....merci merci....

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
101,381
5,907
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.