Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Ours tué en 1811 sur le territoire de Vissoie !

Ours tué en 1811 sur le territoire de Vissoie !

12 avril 1811
Derville-Maléchard, préfet
Alain Zuber

AEV ANNIVIERS 288

Département du Simplon.

Sion le 12 avril 1811

Le préfet du département du Simplon

Chevalier l'empire, membre de la Légion d'honneur,

à Monsieur le Maire de Vissoie.

J'ai reçu avec satisfaction la lettre par laquelle vous me rendez compte, Monsieur le maire, de la destruction d'un ours sur le territoire de votre commune. Je vous invite à dresser procès-verbal de ce fait indicatif de ses auteurs, à m'envoyer la tête de l'animal avec ledit procès-verbal. Aussitôt que l'un et l'autre ne seront parvenus, je ferai payer à celui ou à ceux qui ont opéré cette destruction, la prime de 18 Fr. que le gouvernement leur accorde.

Je vous observe Monsieur le maire, que jamais pour de semblables objets, vous ne devez m'envoyer en express extraordinaire, si ceux qui ont tué l'ours, eussent voulu faire le voyage à leurs frais, ils y étaient libres, mais il ne leur aurait été alloué absolument que leur prime.

Il faut dans toutes les circonstances semblables, dresser un procès-verbal et m'envoyer la tête de la bête tuée, qui sera rendue aux porteurs après qu'elle aura été marquée pour qu'elle ne puisse plus être représentée une seconde fois.

Personne n'a de droit de chasser sur les terres d'autrui ni dans les forêts ou terrains publics ou communaux, je me opposerai toujours à un acte semblable, mais chacun peut se servir de son fusil contre l'animal féroce qu'il a aperçu et doit même s'empresser de le poursuivre.

Je vous invite à vous conformer exactement à la présente.

J'ai l'honneur de vous saluer très affectueusement.

Derville-Maléchard

PS. Les destructeurs de l'ours étant les propriétaires de sa peau, je vous prie de leur dire de me l'apporter, je l'achèterai si elle me convient et s'ils sont dans l'intention de la vendre.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Alain Zuber
29 contributions
13 février 2018
440 vues
1 like
1 favori
1 commentaire
2 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,477
6,256
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.