Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Un Jésus de Bernex

1 septembre 2019
Albin Salamin

Alors que j'assistais à un très beau concert celtique en l'église Saint-Maurice de Bernex, mon regard s'est posé sur ce magnifique crucifix. Je trouvais que l'artiste avait donné une expression extraordinaire à ce Jésus sur la croix. Pourquoi son regard attira le mien alors que j'aurais dû me concentrer sur le concert?

Ce crucifix me rappela une de mes lectures récentes de mon amis et web éditeur Claude Zurcher dont le récit dans sa revue "L'imprévisible" m'avait beaucoup impressionné, Le Jésus de Nantes.

Avec un de ses amis, il traversa toute la France par le milieu pour acheter chez un ferrailleur qui avait hérité de son père, un Christ en bronze d'une centaine de kilos qu'il avait déniché sur des sites de ventes en ligne. Pourquoi ce Christ? Claude voulait un Christ grandeur nature, c'est-à-dire à la taille d'homme, pour le voir les yeux dans les yeux.

Son histoire pour acquérir un Christ de grandeur nature est à la fois étonnante et troublante. Dans ce numéro de "L'Imprévisible" de mars 2019, le thème général est L’Église qui nous questionne sur son rôle en relation avec nos croyances.

Avoir un Christ à taille humaine chez soi, doit nous questionner chaque jour sur notre relation avec le spirituel!

L'église et son crucifix:

notrehistoire.imgix.net/photos...

Et que dire de ce monsieur Bruno Zufferey dans le val d'Anniviers qui collectionne les crucifix et qui en possède actuellement plus de 300 pièces? Il se dit un mécréant.

Note de Sylvie:

Ce crucifix est dû à l'artiste veveysan Charles Jeunet (1836-1888) a qui l'on doit, entres autres, le Christ en Croix et diverses sculptures sur bois, sis à la basilique Notre-Dame de Genève.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    Le regard sur cette sculpture de très grande taille est certainement quasi incontournable, étant obligatoirement placée à un endroit stratégique avantageux, comme toutes les églises le sont elles mêmes....toutefois je laisse évidemment la libre pensée à tous le monde à ce sujet.....en vous souhaitant un bon dimanche.

  • Albin Salamin

    Merci pour votre commentaire. En effet, l'admiration pour un oeuvre d'art, n'a rien à voir avec une conviction religieuse. C'était un peu le sens de mon propos en relation avec l'histoire racontée par notre web-éditeur Claude Zurcher qui traverse la France pour trouver une oeuvre chez un ferrailleur...

  • Albin Salamin

    Et bien merci pour ces excellentes informations. Accaparé par le côté spirituel de cette journée, je n'ai même pas pensé à effectuer des recherches sur l'église de ma commune. J'ai même d'autres photos de celle-ci que je mettrai en ligne prochainement avec les informations de Sylvie.

  • Albin Salamin

    Je me suis rendu plusieurs fois à l'église Notre-Dame à Genève mais l'intérieur est tellement sombre qu'il est très difficile de prendre des photos. Le lieu semble réservé à la méditation et la prière.

Albin Salamin
1,897 contributions
1 septembre 2019
37 vues
0 like
5 commentaires
0 galerie
Déjà 663 documents associés à 2010-2019
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,046
4,762
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.