Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
A l'alpage de la Moësetta

A l'alpage de la Moësetta

Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Chalet de l'alpage de la Moësetta acheté par Morges en 1938, jouxtant le prochain achat de celui des Grandes Roches en 1944.Sur le mur pignon, l'eau de pluie des gouttières est récoltée et dirigée vers la citerne, les fenêtres supérieures donnent sur les pièces d'habitation. En-dessous, les fines ouvertures verticales, appelées larmiers ou bornatses, correspondent au "laitier", la chambre fraîche placée dans la majorité des cas, comme ici dans un angle N-NE de la ferme. " Ici, les bacs à lait sont posés derrière les «larmiers», sur un support en poutres. On y écrème le lait du soir qui sera mélangé à celui du lendemain matin pour fabriquer le fromage. Parfois,des ouvertures rectangulaires et étroites ont été disposées horizontalement sous les larmiers, afin d'améliorer la ventilation." (in Daniel Glauser Les alpages vaudois 1985)

Philippe Chappuis
15 février 2019

photographies de Pierre Auguste Chappuis

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,210
6,399
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.