Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
, 124 vues

Ma photo sur internet

Sur une idée de
Albin Salamin
2,148 contributions

Lu dans la Tribune de Genève l'avis d'un expert à propos d’une photo qui me montre à un festival open air? Puis-je m'opposer à sa publication?

"Si vous êtes clairement reconnaissable la réponse est oui. C'est le droit à sa propre image fait partie de la protection de la personnalité. Il faut que le photographe obtienne votre consentement".

"Des exigences encore plus strictes s'appliquent si vous apparaissez à votre désavantage sur la photo".

Donc, pour notrehistoire, cette question de droit à l'image existe également et nous devons veiller à son respect. Merci à nos membres de bien vouloir écrire dans le descriptif qu'ils ont obtenu l'autorisation de la personne photographiée et qui est reconnaissable.

Albin, modérateur de NH

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • David Glaser, le web éditeur

    Entièrement d'accord sur la liberté de choisir d'apparaître dans un document publié par une autre personne. C'est une règle de base.

  • Michel Savioz

    Donc toutes les publications de la dernière fête des vignerons ou d’un cortège folklorique, de carnaval, où l’on reconnaît des visages, devraient être interdites... car je ne pense pas que les demandes ont toujours été faites à ces personnes? Bien compliqué parfois! 🤔

    • David Glaser, le web éditeur

      Bonjour Michel, c'est complexe mais pas impossible à gérer. En revenant sur des publications et en supprimant les photos de sujets qui contestent a priori.

      J'imagine des photos où on distingue très bien une personne qui est dans un cadrage plutôt serré, dans un groupe de peu de personnes ou en solitaire. Que fait-on?

      Si c'est une personne qui n'a pas accepté de poser pour une photo dépassant même lors d'un événement public (exemple du festival open air), alors pas de problème, on ne publiera pas. Je pense qu'il doit y avoir un droit de la part de la personne de dire "je ne veux pas apparaître" aussi a posteriori car on ne pense pas toujours à ce que va devenir une photo après qu'elle ait été prise.

      Si vous vous retrouvez dans un groupe qui pose publiquement à la "Fête des Vignerons", j'estime que vous jouez le jeu d'une pose publique dans un événement clairement médiatisé et exceptionnel (sans doute la rareté de l'événement). Et si vous êtes en costume, je suppose que cela renforce l'idée d'un accord tacite dans un environnement médiatisé et exposé. Malgré tout, libre à la personne apparaissant sur notreHistoire.ch de revenir vers celui qui a publié et de lui demander une suppression de la photo dans laquelle elle est apparaît.

      Je me trompe peut-être mais la liberté a posteriori d'un sujet photographié dont le visage apparaît sur la plateforme notreHistoire.ch doit pouvoir être maintenue en tous points même s'il y a souvent un accord tacite entre le photographiant et le photographié. On a le droit de changer d'avis avec le temps.

      En gros, ça va être du cas par cas, et on ira toujours dans le sens de la personne qui désire supprimer où elle apparaît.

      C'est une question de droits de la personnalité et de choix.

      Salutations, David

    • Richard Mesot

      Pour info : lors des Fêtes des Vignerons, tous les acteurs-figurants ont accepté une charte concernant la diffusion de leur image, en costume.

    • Michel Savioz

      Mais pas les spectateurs je pense? Il serait intéressant de savoir comment sont gérés les droits à l'image par les journalistes (comme par exemple Monsieur Gabbud) ou les images tournées dans la rue par nos télévisions...

    • Richard Mesot
      • Rendez-vous compte le nombre de photos et de films réalisés lors de cette fête et qui se trouvent sur les réseaux sociaux... s'il fallait donner des droits ça serait impensable !?
      • J'ai visionné des extraits du film réalisé par Dominique Othenin-Girard lors de la dernière FeVi (Colombine). Il y a d'innombrables plans tournés dans les arènes lors des spectacles où l'on aperçoit distinctement des spectateurs... comment gérer ces situations ???
    • Michel Savioz

      Tout à fait, d'où ma première intervention dans ce forum...

  • Albin Salamin

    C’est probablement faux car les organisateurs de ce genre de spectacles signent des contrats avec les participants et ce problème est réglé bien en amont.

    De même lors de défilés publics, les participants sont conscients d’être pris en photo, ce qui est différent du spectateur.

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,772
6,290
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.