Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
, 72 vues

Où sont passé mes références ???

Sur une idée de
Martine Desarzens
872 contributions

Bonjour, C’est a désespérer, TOUTES mes références mises sur mes articles ou photos etc…sont devenues invisibles….J’arrive sur page 404..... etc……tant d’heures de travail pour en arriver là…oui je râle… Salutations. Martine Desarzens notrehistoire.ch/group/victor-...

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • René Gagnaux

    Chère Martine,

    Oui, c'est très... agaçant, pour utiliser un terme restant civil... Pour beaucoup de ces liens, ou références, c'est le redirectionnement automatique qui ne fonctionne pas toujours correctement, voir le fil de discussion du forum https://notrehistoire.ch/forum/group-gallerie. Mais j'ai bon espoir qu'au moins une partie du problème va être résolu par l'informaticien responsable du redirectionnement automatique.

    "au moins une partie", parce que pour certains anciens liens, comme justement https://notrehistoire.ch/group/victor-desarzens/photo/37089/, la solution du problème risque d'être ardue.

    Je ne pense pas que les documents sont perdus, il s'agit "simplement" de retrouver les liens corrects... Mais justement... "simplement"... n'est pas simple du tout, si on ne connaît pas la conversion à utiliser.

    Donc, prendre patience, c'est ce que je me répète souvent à moi-même!

    • Martine Desarzens

      Cher René bonjour, Merci pour ton message, oui le mot agaçant pour rester polie ! Je pense bien que ces liens se retrouvent quelque part ! Oui j'enrage car les sociologues sont nombreux a avoir dénoncé ce glissement des nouveaux concepteurs du travail ou autre dénomination ...dérapage que dénonçait déjà en 1999 le sociologue et philosophe Jean-Pierre Le Goff dans son livre "La barbarie douce La modernisation aveugle des entreprises et de l'école"

      Il privilégie l'analyse d'un certain « air du temps » qui ne se réduit pas pour lui à des « modes », mais qui lui semble significatif de mutations plus structurelles des idées, des modes de représentation, et DES VALEURS. Jean-Pierre Le Goff est très critique par rapport à ces nouveaux concepteurs que semble adorer Notre Histoire.ch.... Nous disait..."À l'époque, la lecture des ouvrages de Claude Lefort, qui avait été l'un de mes professeurs à l'université, m'a beaucoup aidé : elle m'a amené à m'interroger sur les raisons d'un aveuglement, sur les mécanismes idéologiques et les modes de fonctionnement auxquels j'ai moi-même participé ; elle m'a mis en garde contre ceux qui prétendent faire advenir “le meilleur des mondes” en étant persuadés d'en détenir les clés. » Je ne me résigne pas à ce nouveau mode de penser; les responsables de NH portent une lourde responsabilité dans ce désordre de compréhension. Alors OUI j'enrage.....c'est légitime ! Excellente journée cher René . Amicalement. Martine

  • Patricia Herold

    Bonjour Yannick Plomb nous a déjà transmis ce problème. Nous nous en occupons et espérons revenir au plus vite avec une solution afin que personne n’ait à rattraper tout le travail fait au préalable. C’est en effet rageant je vous le concède ! Mais il y a une solution à tout problème ! Patience et persévérance de notre côté aussi pour corriger tous ces bugs de migration. Belle journée et merci pour vos commentaires pour améliorer notreHistoire.

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,140
4,658
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.