Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

L'EPFL a cinquante ans

L'école polytechnique fédérale lausannoise va fêter 50 ans jusqu'au 3 novembre. Pour marquer le coup, l'EPFL ouvre les portes de son incroyable collection des thèses de l'Ecole. Chose originale, ces thèses placées les unes sur les autres représenteraient un bâtiment de 140 mètres de haut, soit l'équivalent du jet d'eau de Genève. Cela pourrait aussi représenter une autoroute de 2 km de long. La thèse la plus ancienne remonte à l'année 1920. Elle est exposée actuellement dans les vitrines des livres anciens, à proximité de l'exposition des 50 ans à la bibliothèque de l'EPFL. Elle a été soutenue par Roland Zehnder-Spoerry. C'est une étude avec abaques et diagrammes relative à l'échauffement des bandages de roues de véhicules de chemin de fer suite au freinage (en fonction de la vitesse de marche, de la vitesse de chute verticale et de la résistance au roulement). (photo Wikipedia)

Une galerie animée par notreHistoire notreHistoire
Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,089
4,777
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.