Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

COVID 19: Mesures d'urgence de la Confédération

Depuis près de trois semaines, la Suisse se trouve confinée. Il ne faut pas relâcher la pression. La population est invitée à continuer d'adopter un comportement responsable. Afin de limiter le nombre de personnes gravement malades et une surcharge de notre système de santé, nous devons agir ensemble.

-Un numéro de téléphone mis en place par l'Office fédérale de la santé publique (OFSP). Le conseiller au bout du fil vous aide en cas de doute ou d'angoisse face à la situation: : 058 463 00 00.

-La RTS a mis en place une série de programmes divertissants pour vos enfants, pour vous aider à suivre des programmes éducatifs avec vos enfants "Y'a pas école?", une émission de notre consoeur Tania Chytil accompagné de son équipe de RTS Découvertes et de spécialistes de question scientifiques et historiques.

En cas de symptômes, restez à la maison et n’allez pas dans l’espace public. Les nouvelles mesures s’adressent à tous, aussi bien à la population et qu’aux milieux professionnels. Elles visent à freiner au maximum la propagation du virus. Voici quelques conseils de l'OFSP.

Nouveau coronavirus : mesures de la Confédération

Le Conseil fédéral a décidé de déclarer la situation qui prévaut actuellement en Suisse de situation extraordinaire au sens de la loi sur les épidémies. Il édicte des mesures plus strictes pour la population, les organisations et institutions ainsi que les cantons.

Il entend endiguer la propagation du nouveau coronavirus, protéger les personnes particulièrement à risque et assurer l’approvisionnement de la population en soins et en produits thérapeutiques.

Soins médicaux et restrictions

Restrictions d'entrée et approvisionnement assuré

Maintien des capacités du système de santé et restrictions d’entrée pour les personnes en provenance d’un pays ou d’une région à risque. Il souhaite ainsi empêcher la propagation du coronavirus et assurer un approvisionnement suffisant en soins et en produits thérapeutiques pour la population.

Pays et régions à risque

Le Département fédéral de l’intérieur DFI détermine, en accord avec le Département fédéral des affaires étrangères DFAE, quels pays ou régions sont désignés comme étant à risque. Il s’agit de ceux qui ont : décrété des mesures exceptionnelles de prévention ou de lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Actuellement, l’Italie, l'Allemagne, la France et l'Autriche sont considérés comme des pays à risque.

L’entrée en Suisse est refusée aux personnes en provenance de pays et de régions à risque. Des exceptions sont possibles, par exemple pour les personnes qui vivent ou travaillent en Suisse. Les personnes concernées doivent pouvoir montrer de manière crédible qu’elles remplissent une de ces conditions.

Cette réglementation s'applique durant six mois au maximum.

Education

Mesures visant la population, les organisations et les institutions Interdiction des cours présentiels dans tous les établissements de formation.

Les cours qui exigent une présence physique dans les écoles, les hautes écoles et les autres établissements de formation sont interdits. Cette interdiction s'applique jusqu’au 19 avril 2020.

Les cantons doivent mettre en place des offres de prise en charge pour les enfants qui ne peuvent pas être gardés dans un cadre privé. Les personnes particulièrement à risque ne doivent être sollicitées.

Manifestations et établissements

Le Conseil fédéral interdit les manifestations publiques et privées. Les manifestations sportives et les activités associatives en font partie.

Tous les établissements accessibles au public sont également fermés, en particulier :

les magasins et les marchés, les établissements de restauration, les bars, les discothèques, les boîtes de nuit et les établissements de services érotiques, les établissements de divertissement et de loisirs, en particulier les musées, les bibliothèques, les cinémas, les salles de concerts, les théâtres, les casinos, les centres sportifs, les centres de fitness, les piscines, les centres de bien-être, les stations de ski, les jardins botaniques et zoologiques et les parcs animaliers, les établissements proposant des prestations impliquant un contact physique (salons de coiffure, de massage, de tatouage et de cosmétique)

L'interdiction ne s'applique pas aux établissements et aux manifestations suivants :

les magasins d'alimentation et les commerces qui proposent des denrées alimentaires et des biens nécessaires à la vie quotidienne (p. ex. kiosques, magasins de stations-service) les établissements de restauration rapide (take-aways), les cantines, les services de livraison de repas et les établissements de restauration pour les clients d'hôtels les pharmacies, les drogueries et les magasins de moyens auxiliaires médicaux (p. ex., lunettes, appareils auditifs) les bureaux de poste et les agences postales les points de vente des opérateurs de télécommunication les banques les stations-service les gares et autres établissements de transports publics les services d’entretien et de réparation de véhicules l'administration publique les établissements sociaux (p. ex. centres d'accueil) les cérémonies funéraires se déroulant dans l'intimité de la famille les établissements de santé tels que les hôpitaux, les cliniques et les cabinets médicaux ainsi que les cabinets et les établissements des professionnels de la santé selon la législation fédérale et la législation cantonale les hôtels Les établissements susmentionnés doivent respecter les règles d'hygiène et de conduite. Cela signifie notamment que le nombre de personnes présentes doit être limité afin de respecter la distance de rigueur. Dans des situations particulières, les cantons peuvent accorder des exceptions limitées à cette interdiction. Une telle exception doit être justifiée par un intérêt public prépondérant (p. ex., manifestations visant à l'exercice de droits politiques, établissements de formation et en cas de problèmes d'approvisionnement) et de vastes mesures de prévention doivent être appliquées. Cette réglementation vaut jusqu’au 19 avril 2020. En cas de question sur l’interdiction des manifestations et des établissements, veuillez consulter les questions fréquentes.

Personnes particulièrement à risque

Les personnes particulièrement à risque sont invitées à rester chez elles et à éviter les foules. Sont considérées comme des personnes particulièrement à risque : les personnes de plus de 65 ans et celles atteintes notamment de l’une des maladies suivantes : hypertension artérielle, diabète, maladie cardio-vasculaire, affection chronique des voies respiratoires, faiblesse immunitaire due à une maladie ou à un traitement, cancer. Les employeurs doivent les protéger tout particulièrement. Les personnes particulièrement à risque travaillent de la maison. L’employeur leur accorde un congé lorsque le télétravail n’est pas possible et continue de leur verser leur salaire. Les personnes particulièrement à risque font part de leur cas à leur employeur par une déclaration personnelle. Dans certains cas, ce dernier peut demander une attestation médicale.

Soins en hôpitaux et autres types d'établissements

Les cantons peuvent exiger des hôpitaux privés qu’ils prennent en charge des patients. Les hôpitaux, cliniques, cabinets médicaux ou dentaires ne sont plus autorisés à pratiquer des interventions ou des traitements non urgents.

Obligation d’informer pour les prestataires de soins

La Confédération souhaite coordonner les soins de santé. Pour cela, elle a besoin d’informations actuelles de la part des hôpitaux. Par exemple, les cantons doivent communiquer au service sanitaire coordonné le taux d’occupation des lits ou encore le nombre de places occupées aux soins intensifs.

Sanctions

Quiconque contrevient aux interdictions édictées encoure une peine pouvant aller jusqu’à trois ans de prison ou est passible d’amende. Vous trouvez de plus amples informations dans l’ordonnance 2 sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus (COVID-19), (ordonnance 2 COVID-19), modification du 16 mars 2020.

Informations pour les professionnels de la santé

De plus en plus de personnes sont infectées par le nouveau coronavirus. En tant que professionnels de la santé, vous êtes confrontés à ce nouveau virus lorsque vous examinez, soignez et conseillez vos patients ou clients.

Personnes vulnérables

Le nouveau coronavirus est particulièrement dangereux pour les personnes de plus de 65 ans et celles souffrant déjà d’une maladie. Elles peuvent tomber gravement malades.

Auto-isolement et auto-quarantaine

Afin d'éviter que le virus ne se propage sans entrave, il faut agir de manière responsable : auto-isolement lorsqu’on est malade, auto-quarantaine lorsqu’on a eu un contact étroit avec une personne infectée au coronavirus.

Recommandations pour les milieux professionnels

Les recommandations pour les milieux professionnels s’adressent aux employeurs et aux travailleurs. Avec les mesures renforcées de la Confédération, elles ont un impact sur les milieux professionnels.

Recommandations pour les voyageurs

Le risque d’une infection au nouveau coronavirus existe dans presque toutes les régions du monde. Toutefois, l’OMS n’a jusqu’à présent émis aucune restriction de voyage. De nombreux aéroports ont renforcé les mesures de dépistage auprès des passagers.

Pour plus de renseignements, données chiffrées, conseils pratiques, allez sur ce lien.

Photo d'illustration de la statue de Freddie Mercury par Markus Schweizer, membre de notreHistoire.ch depuis 2016. Merci Markus pour cette idée de partager les infos importantes quant à l'évolution de cette crise du COVID-19.

Bon courage à tous, prenez soin de vous, de votre familles, de vos proches et gardez cette distance sanitaire dans vos contacts aux autres.

David Glaser, votre web éditeur

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
98,930
5,691
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.