Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Une Romandie un peu, beaucoup, passionnément italienne

23 août 2021

Une exposition nommée "Losanna, Svizzera" s’est ouverte au public mercredi 18 au Musée Historique de Lausanne (MHL). L'exposition revient sur 150 ans d'histoire de la présence italienne dans la capitale vaudoise, s’appuyant sur des témoignages audio, vidéo et écrit de nombreux Vaudois d’origine italienne. Elle est à voir jusqu'au 9 janvier 2022. Une galerie sur "L'Italianità" vient d'être mise en ligne sur notreHistoire.ch, vous pouvez la découvrir sur ce lien, vous pouvez y participer si vous possédez des documents liés à l'immigration italienne en Suisse.

« Si les ponts et les maisons suisses pouvaient parler, ils le feraient en italien », cette phrase d’un retraité italien explique bien l’importance qu’ont eu les Italiens venus « construire » la Suisse à la fin du 19e siècle. Tunnels transalpins et immobilier urbain, les Italiens ont joué un grand rôle pour faire évoluer « l'italianità » de nos vies à travers la cuisine, le cinéma, les expressions linguistiques, le football ou l’art.

"Losanna, Svizzera - 150 ans d'immigration italienne à Lausanne" est un hommage à tous ceux qui ont contribué à l’exceptionnelle richesse économique et culturelle de la Suisse et de villes comme Lausanne. Longtemps pays d’émigration en raison d’une pauvreté endémique, la Suisse voit son solde migratoire s’inverser dès le début du 20e siècle. Dès 1946, la croissance requiert une main-d’œuvre considérable dans les secteurs de la construction, de l’hôtellerie-restauration, du commerce et de l’industrie. En un quart de siècle, jusqu’à la crise de 1973, des millions d’Italien·ne·s contribuent au succès suisse. Confronté·e·s à la xénophobie d’une partie de la population, endurant les sévères conditions d’existence que leur impose le statut de saisonnier, les immigré-e-s italiens vont laisser des traces d’une importance majeure.

Un tunnel vers une vie suisse

C'est le percement des tunnels qui a attiré les Italiens du Nord (Piémont et Lombardie) en Suisse à la fin du 19e siècle. A Lausanne, la modernité a aussi besoin de ces bras transalpins pour dessiner le nouveau visage de la ville, ses routes et ses ponts. L'exposition débute sur ce prélude historique et premier moment de l'immigration italienne avant de poursuivre avec le boom économique des Trente Glorieuses, qui attire des ouvriers du Mezzogiorno. Il s'agit alors de construire les autoroutes, écoles, universités et hôpitaux et de fournir la main-d'œuvre.

Installation durable à Lausanne

De 1946 jusqu'à la crise de 1973, des millions d'Italiens ont contribué à la prospérité et la modernité de la Suisse. Quittant leur statut de saisonniers, les immigrés italiens s'installent durablement dans la région. Ils organisent leur nouvelle vie à travers la création d'un vaste réseau d'associations culturelles, militaires, sportives, religieuses, politiques ou régionales. Ce volet-là est particulièrement bien documenté et présenté dans l'exposition.

Malgré leurs difficiles conditions d'existence et la xénophobie d'une partie de la population, ces immigrés italiens vont pour autant laisser des traces d'une importance majeure à Lausanne. Le Musée Historique de Lausanne s'emploie d'ailleurs à éclairer cette empreinte dans une section de l'exposition dédiée à "l'italianità".

Une réplique d'épicerie

"L'italianità" va se répandre et s'imprimer durablement dans toutes les couches de la société. Que l'on pense à l'espresso bien serré du matin, à l'opéra ou à la passion pour le ballon rond. Au centre de l'espace d'exposition, la réplique d'une épicerie italienne rappelle aux visiteurs tout ce que la gastronomie actuelle doit à nos voisins transalpins.

Un vaste programme d'événements est également organisé autour de l'exposition: conférences, rencontres, projections ou visites guidées. Un livre avec des photographies a aussi été publié sur le sujet, recueillant une vingtaine de témoignages d'immigrés italiens de la première et de la seconde génération.

En partenariat avec la RTS

Une soirée événement au City Club Pully: à la découverte d’archives rares.

En collaboration avec la Cinémathèque

Mardi 2 novembre - 20h30 En ouverture d’un cycle sur l’immigration italienne en Suisse, la Cinémathèque suisse propose de découvrir Siamo Italiani (Suisse, 1964), de Alexander J. Seiler, récemment restauré. Réservation : cinematheque.ch

Des rencontres

«Lingua, madre, madrelingua» Avec Elena Borio, Anna Lietti, Ada Marra, Lucia Sillig, modération Morena La Barba

Comment le vécu de la migration des mères s’inscrit-elle dans la langue de leurs filles ? Quel est le rapport à la langue maternelle lorsque la langue s’expatrie.

Quatre femmes échangent leurs expériences, leurs relations à la mère, à la langue, et à l’Italie.

Jeudi 9 décembre - 19h, salle du conseil communal

A La Ferme des Tilleuls, Renens, soirée Plans fixes consacrée à Mireille Kuttel Baudrocco

Mercredi 17 novembre

Des conférences au MHL

• Le régime méditerranéen: de la stigmatisation à la reconnaissance internationale Salvatore Bevilacqua , socio-historien, chargé de cours à l’Institut des humanités en médecine (IHM) Mardi 28 septembre - 18h30 • Un savant italien engagé: Bruno Galli-Valerio, professeur d’hygiène et parasitologie à Lausanne Daniela Vaj, historienne et chercheuse associée à l'Institut des humanités en médecine (UNIL/CHUV) Mardi 5 octobre 2021 - 18h30 • Pourquoi les Italiens deviennent-ils blonds? En 50 ans, la perception des Italiens en Suisse a considérablement évolué. Exploration des raisons de ce changement Rosita Fibbi, sociologue Jeudi 11 novembre - 18h30 • Gino Severini (1883-1966), un artiste toscan à Lausanne Camille Noverraz, Doctorante en Histoire de l’art à l’Université de Lausanne, mandatée par la Fondation d’Olcah pour la Basilique Notre-Dame, Lausanne

Mercredi 1er décembre - 18h

Des visites guidées

Midi Pause dans l’exposition suivie d’une halte au jardin-buvette du musée si le temps le permet! Mardi 14 septembre Mardi 23 novembre 12h30 - durée: 1h environ

Visites guidées en italien sur demande

On s’affiche le mardi…

Sylvie Costa invite Francesco Garufo, directeur du Musée d’Histoire de la Chaux-de-Fonds à présenter : « L’étranger à l’affiche. Altérité et identité dans l’affiche politique suisse », une réflexion sur la permanence de ce thème dans le paysage politique helvétique des 20 et 21e siècles.

Mardi 5 octobre - 12h15

L’accueil du jeune public dès 6 ans, avec une chasse au trésor lors de la visite de l’exposition.

Autour de Losanna-Svizzera

Une publication Editions Favre, 125 p., récits recueillis et transcrits par Emmanuelle Ryser, photographies Claudine Garcia, CHF 20.-.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,517
6,463
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.