Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

C'est Noël à La Chaux-de-Fonds

7 décembre 2020

Tout ce mois, La Chaux-de-Fonds est à l’honneur ce mois de décembre sur notreHistoire.ch. La cité horlogère regorge de trésors photographiques et avec le département audiovisuel de la Bibliothèque de la Chaux de Fonds (le DAV), nous allons mettre le projecteur sur des photographes qui ont compté. Notre communauté est heureuse d’accueillir le travail de sélection des conservateurs et documentalistes sur des collections de photographes nommés Amez-Droz, Chiffelle ou Buhler. Un corpus très précieux, un véritable cadeau de Noël sous le sapin virtuel de notreHistoire.ch.

Successivement propriétaire de plusieurs drogueries au Locle et à La Chaux-de-Fonds, Arthur Amez-Droz (1883-1962) était aussi un photographe-amateur de talent, à qui nous avons pu attribuer ces images grâce à des annotations manuscrites sur le matériel original longtemps délaissé. Investi dans la vie locale de sa région – il fut notamment membre puis président du Club jurassien –, il a fréquemment photographié des évènements publics ou privés. Parmi ses albums conservés au DAV, une très large majorité concerne sa famille et ses amis, immortalisés le plus souvent lors de leurs voyages en Suisse. La sélection issue du fonds montre l'habilité d'Amez-Droz à restituer la spontanéité de ces rassemblements, avec de nombreuses photos de groupe prises sur le vif.

Jean Buhler (1919-2017) était un écrivain et journaliste chaux-de-fonnier, qui fut aussi reporter de guerre et proche de la résistance française pendant la Seconde Guerre mondiale. Son existence fut rythmée par de très nombreux voyages privés, professionnels ou humanitaires, à commencer par la traversée de l'Europe à pied pendant les années 30. Il découvrit ensuite l'Afrique dans les années 40, puis les Amériques et l'Inde dans les décennies suivantes. Buhler relata ses voyages dans des ouvrages et articles – comme c'est le cas avec le texte « Sur la route, de La Chaux-de-Fonds à Kaboul » en 1956 et réédité en 2006 aux Éditions d'autre part –, il produisit aussi des enregistrements sonores avec l'ingénieur du son Francis Jeannin à la fin des années 60 – les 33 tours Sur les routes du monde et Chimie du son – et constitua un ensemble photographique de près de 25000 images, conservé au DAV depuis 2003-2004. Bien que ces photos de Jean Buhler proviennent du monde entier, nous avons sélectionné pour notreHistoire.ch uniquement des images prises en Suisse, lors de rassemblements populaires ou de travaux quotidiens.

Un cinéjournal de Pathé raconte l’hiver rude de 1931 à La Brevinne… enfin plutôt à la Brévine, la faute était sûrement dû à la connaissance précaire de la région de la part des reporters de l’époque. Les actualités cinématographiques ne manquèrent pas de s'intéresser aux fameux records de température négative de la «Sibérie de la Suisse». C’est le plus ancien document vidéo connu à propos du Jura bernois. La copie en fut déposée au DAV en 1985 par André Gammeter, qui avait succédé à son père Arthur à la direction du cinéma de Fleurier, première salle du Val-de-Travers, inaugurée en 1910. Le DAV contextualise la fiche technique du film de cette façon : «film 35 mm nitrate (78 m), noir/blanc, sonore, commentaire en français, Production : Pathé, France.» Le film a été daté de 1931 d'après le commentaire, qui mentionne les soixante ans d'un épisode de la guerre franco-allemande, l'entrée de l'armée du général Bourbaki aux Verrières, le 1er février 1871.

Max-Francis Chiffelle (1913-2002) était un photographe et caméraman lausannois, qui a beaucoup documenté le canton de Neuchâtel entre 1935 et 1965. Depuis 1985, le DAV conserve les 1500 négatifs noir et blanc – et autant de tirages ! – qui composent le fonds Max Chiffelle. Les paysages y sont largement majoritaires, mais Max Chiffelle a aussi photographié l'effervescence des évènements sportifs et des Fêtes des Vendanges, ainsi que des activités quotidiennes rythmant la vie des artisans, étudiants ou vignerons. La sélection proposée ici par le DAV vise à refléter les multiples centres d'intérêts de Max Chiffelle et illustrer des hauts lieux du patrimoine naturel et architectural du canton de Neuchâtel.

Merci à Auriane Gouzowski et à ses collègues du DAV d’avoir choisi notreHistoire.ch pour y publier une partie de ses collections.

Crédit photo de couverture: "Filets de pêche suspendus à des claies en bois", Fonds Max Chiffelle (DAV/Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fonds)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,627
6,343
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.