Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Jean-Marc Meunier à l'honneur à la Maison Tavel

3 janvier 2022

La Maison Tavel expose le travail du regretté Jean-Marc Meunier. Un travail de photographie sur Genève et ses angles morts. La ville est le thème du projet mais les interstices défrichées des paysages bucoliques environnants ne sont pas exclus de l'expo de Jean-Marc Meunier. Une Genève insolite, pensée par l'oeil critique et aiguisé du journaliste-reporter d'images. L’exposition s'intitule "La Ville devant soi" comme une évidence, une traduction littérale de ce que représente une vie, une infinité de possibilités au croisement de chaque nouvelle rue. Mais aussi, des zones d'ombre, des passages où l'on ne passe pas, où il n'y a rien à voir. L'expo interroge la complexité de nos quotidiens urbains, de la pauvreté de certains amoncellements d'immeubles, éléments du mobilier urbain, du décalage de certaines postures architecturales avec leur temps. Une expo qui questionne nos repères architecturaux et les usages qu'on en fait. Des clichés précis dans une masse paysagère plus vaste, un décor en mouvement permanent au long cours même si tout se transforme à un rythme parfois soutenu. D'ailleurs souvent pour le pire mais le voit-on encore? Le photographe, né à Martigny en 1958 et disparu en février en 2020 était un des pilliers du journal "Le Temps". Il a, au fil des années, créé un corpus inspirant. Eveline Notter est la commissaire de l’exposition. Elle a pensé un parcours ludique qui nous fait nous promener dans une Genève aux recoins froids et insolites, le style documentaire "no comment" de Meunier, brut et peu esthétisant, donne à voir - tel un brigadier de l' "urban exploration" en pleine action - une série de portraits de ville immortels, des instantanés qui balisent parfaitement le territoire d'une ville majeure en Suisse. L'exposition est visible jusqu'au 9 janvier, tous les renseignements sont à découvrir ici.

David Glaser

Genève, route des Acacias: sapin de noël Jean-Marc Meunier (1958 - 2020), auteur 1988-1989

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
105,484
6,582
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.