Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Rénovation, reconstruction ou démolition

15 novembre 2020

Suite à l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, la grande question posée pour la restauration, était: «fallait-il reconstruire la flèche, signature emblématique du monument avec ses 93 mètres, RAJOUTÉE par l’architecte Eugène Viollet-Leduc en 1859-1860? ».

Chez nous aussi, suite à un incendie ou à la vétusté d’un bâtiment, la question de la reconstruction ou de la rénovation se pose. Parfois la décision de démolir est choisie pour des raisons de prix, au grand désarroi des associations et de Patrimoine Suisse créée en 1905.

Cette dernière cherche à préserver les monuments historiques mais encourage aussi la qualité pour les nouvelles constructions.

Les questions relatives à ce qui est «laid » et ce qui est « beau » , restent souvent une question personnelle et /ou émotionnel. La qualité d’une restauration se mesure aussi à l’embellissement des bâtiments anciens

Certains travaux de rénovation réalisés aux siècles précédents comme pour l’église Saint-Maurice à Val-d’Illiez, ne sont plus acceptés de nos jours et les nouvelles rénovations cherchent à remettre en valeur l’édifice tel que conçu à l’origine. Comme le dit M. Philippe Chappuis: il semble que les mobiles du terme « rénovation » ont changé au cours des siècles et que les services des monuments historiques varient dans leurs décisions en fonction de critères pas toujours compréhensibles pour tout le monde. Souvent par le passé, les "experts" en rénovations « ont adapté » les règlements à leur convenance, privilégiant parfois les intérêts économiques plutôt quels respect des bâtiments historiques.

Par exemple, comment donc expliquer les décisions de démolir le Grand Casino de Genève, de déplacer la gare de Chêne-Bourg pour laisser la place à la nouvelle gare du Léman Express. Bien heureusement, de très nombreuses rénovations nous semblent très réussies comme pour la chapelle baroque de Ringacker près de Loèche.

Cette semaine nous aimerions mettre en évidence les rénovations réussies, celle qui nous sembles moins bonnes et les démolitions regrettables, du patrimoine perdu à tout jamais!

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
102,882
6,166
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.