Isabelle de Charrière : lettres, contes et romans
Isabelle de Charrière (1740-1805), dite Belle de Zuylen, est née en Hollande dans une famille de la haute noblesse. À trente ans, elle épouse Charles-Emmanuel de Charrière de Penthaz et s’établit à Colombier près de Neuchâtel. Elle écrit en français, la langue internationale de l’époque. Inspirée de...
0
0
2
1805
LE REVENANT DE «PLAN DE ROUVA» (18)
Elles montaient, une veuve et sa fille, arroser leur champ au Plan-de-Rouva , par un beau clair de lune. À peine venaient-elles d'arriver que la fille dit à sa mère, en montrant de la main le sommet du pré: « Regarde, maman, vois-tu cet homme en blanc ? Oui ! On dirait que c'est Jean. Va voir de plu...
1
1
4
1 janvier 1928
LE REVENANT À LA CRÈCHE (17)
Un homme et sa femme possédaient quelques vaches à Grimentz et une vigne à Sierre. Voici qu'un jour la femme entendit du vacarme à l'écurie: les bêtes meuglaient en tirant sur leurs chaines. Surprise, elle s'en alla voir. « Mon Dieu, qu'y a-t-il donc ? » dit-elle en poussant la porte. Elle entra et...
1
1
5
1928
LES DEUX FILLES ET LA FÉE (10)
Un veuf épousa une veuve. L'un et l'autre avaient eu de leur premier mariage une fille qu'ils amenèrent au nouveau foyer. La mère n'aimait pas l'enfant de son mari et lui confiait toujours les plus lourds travaux de la maison. Une fois, elle l'envoya chercher de l'eau à la rivière. Jadis, les fontai...
0
0
4
1 janvier 1928
LE BAISER AU SERPENT (9)
Une mère avait un fils qu'elle n'aimait pas. Dans une vive chicane qu'elle eut avec lui, elle poussa la haine jusqu'à lui dire: « Sois maudit et puisses-tu devenir serpent! » Ce vœu fut exaucé. Le garçon aussitôt changé en reptile, se réfugia aux abords du château de Chippis et mena grand désespoir...
0
0
4
1 janvier 1928
LA CHÈVRE QUI RETIENT LE LAIT (8)
Deux jeunes époux ne possédaient qu'un petit pré et une chèvre, tandis qu'à coté d'eux un riche propriétaire avait au moins six vaches dont il tirait grand profit. Celui-ci, désirant alper son troupeau, vint trouver les voisins. « Je veux envoyer mes bêtes à la montagne et j 'aurais besoin de lait c...
0
0
4
1 janvier 1928
LA VACHE QUI RETIENT LE LAIT (7)
Une veuve possédait une vache qu'un jour un étranger de passage regarda avec admiration. « Vraiment, dit-il, cette bête est très belle. Que non, répliqua-t-elle, que non, elle ressemble à toutes les autres. » Peu après, la vache fit le veau, et ne donna pas de lait. La femme pensa: « Sûrement que ce...
0
0
2
1 janvier 1928
L'HOMME À LA PEAU DE BOEUF (6)
Chaque année, avant la désalpe, un homme mystérieux parcourait la montagne et volait beurre et fromage dans les chalets. Pour ne pas être reconnu, il s'habillait d'une peau de bœuf. Les pâtres se disaient entre eux: « Toutes les années, cet inconnu maudit nous prend quelque chose. Il faut à tout pri...
0
0
4
1 janvier 1928
LE BÉLIER ÉCORCHÉ VIF (5)
Une mère et sa fille vivaient à la montagne d'un petit et pauvre pâturage qui leur donnait à peine de quoi nourrir des moutons. Un soir qu'elles allaient se coucher, elles furent saisies d'inquiétude: à l'écurie, les bêtes se battaient et faisaient grand bruit. La femme dit: « Je me demande si j'ai...
0
0
4
1 janvier 1928
LE DIABLE ET LES TROIS JEUNES FILLES (4)
Elles étaient trois jeunes filles qui, vers cinq heures, un matin de décembre, s'en allaient gouverner les vaches à Morasè (1) (Morasses). Dans le bois, au milieu de la nuit profonde, elles entendirent tout à coup battre du tambour; le bruit semblait venir des rochers dèj Erè. « Mon Dieu, mon Dieu,...
0
0
4
1 janvier 1928
Introduction
Nous tenons les contes et les légendes que nous publions ici d'une personne qui s'est prêtée à nous les dire avec une amabilité et bienveillance qui n'ont d'égal que son amour pour le pays. Elle les a entendus de deux de ses parentes, de Grimentz également, âgées l'une et l'autre, en ce moment, de s...
0
0
3
1 janvier 1928
LE BOUC ET LES DANSEURS (20)
Les jeunes gens de Grimentz se réunirent un soir, à la nuit tombante, et s'en allèrent à Boka pour y danser. Un seul manquait. Ses camarades, on ne sait trop pour quelle raison, ne l'avaient pas invité, ni renseigné sur l'endroit du bal. Malheur en prit, car le jeune homme, plein de jalousie, se ven...
0
2
4
1 janvier 1928
CONTE DE LA POMME ROUGE (21)
Une veuve avait deux enfants, une fille et un garçon. La fille était aussi douce que le garçon méchant. Leur mère les envoya ramasser du bois mort dans la forêt. Elle leur dit en outre: « Celui qui sera de retour le premier aura une pomme rouge, et le dernier, une pomme blanche. » Chemin faisant, le...
0
0
4
1 janvier 1928
L'ENGLOUTISSEMENT DU VILLAGE DE « LONNA». (19)
Lonna était autrefois un beau village, situé sur les flancs de Sasseneire, au-dessus de Grimentz, au milieu d'un gros pâturage. Les habitants y vivaient dans la richesse et le bonheur. Trop d'aisance endurcit le cœur. Les pâtres de Lonna le firent bien voir quand un pauvre, passant par là, leur dema...
0
2
5
1 janvier 1928