Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Pointe Lachenal, 3613 mètres

Pointe Lachenal, 3613 mètres

Marcel Maurice Demont
Marcel Maurice Demont

Août 1972

Pointe Lachenal, 3613 mètres

Photo

L'aspirant guide Gérald Vaucher, qui à l'époque vivait à Leysin, Alpes Vaudoises, s'active avec talent dans la très difficile voie Contamine.

L'habillement et l'équipement de l'époque rajoutait à la difficulté de l'entreprise. Par ailleurs, comme le révèle la photo, Gérald avait égaré une de ses guêtres.

En ces années 1970, nous travaillions tous deux pour un grand organisme offrant des vacances en montagne avec formation à l'escalade, l'alpinisme et le ski.

Ayant obtenu quelques jours de congé, nous avions établi un programme très chargé.

Jour 1: départ de Leysin et voie directe du Grand Miroir d'Argentine, difficile, déplacement à Chamonix et montée au Refuge des Cosmiques.

Jour 2: Pointe Lachenal, voie Contamine, très difficile.

Jour 3: Pointe Adolf Rey, voie Saluar, très difficile.

Jours 4 et 5: Mont Blanc, Pilier Gervasutti, très difficile, avec un bivouac sur une minuscule terrasse penchée vers le vide à 4000 mètres d'altitude; une chute de pierres, blessant Gérald à une jambe, vint perturber l'ascension du Pilier Gervasutti, dont nous réussîmes toutefois l'ascension complète, en dépit des problèmes créés par l'accident.

Jour 6: retour à Leysin et reprise du travail pour moi; jambe dans le plâtre et cannes-béquilles pour Gérald.

Avant de réussir enfin l'ascension de l'extrêmement difficile face nord des Grandes Jorasses, par l'Eperon Walker, qui constituait le couronnement de nos éreintants, mais très vivifiants congés non payés, il fallut patienter quelques années encore.

Marcel Maurice Demont, 2018.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!