Le féminisme au cinéma

27 mars 1972
Emission Plateau libre
Les archives de la RTS

Au printemps 1972, la réalisatrice française Agnès Varda prépare un film sur la condition de la femme. Dans le rôle principal, la comédienne Delphine Seyrig. Les deux militantes féministes, signataires du manifeste des 343 en 1971, se retrouvent dans le salon d'Agnès Varda pour parler de ce projet. L'objectif du film: briser les schémas, le "racisme à l'encontre des femmes", qui les enferme dans les rôles de vierge ou de putain, de dévouée ou de garce. Le film, qui devait s'appeler Mon corps est à moi, n'a jamais vu le jour. Mais Agnès Varda concrétisera l'idée dans L'une chante, l'autre pas, sorti en 1977 et qui est consacré à la lutte pour le droit à l'avortement.

Journaliste: Jo Excoffier

Réalisateur: François Bardet

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Les archives de la RTS
14,524 contributions
15 septembre 2016
1,051 vues
1 like
0 favori
0 commentaire
6 galeries
00:07:44