Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
La caméra de Paillard & Cie SA; le cinéma de Jacques Boolsky

La caméra de Paillard & Cie SA; le cinéma de Jacques Boolsky

23 septembre 2013
Martine Desarzens
Martine Desarzens

Vernissage de l'ouvrage Paillard-Bolex-Boolsky, séance présentée par Thomas Perret et Roland Cosandey ;Roland Cosandey,http://www.decadrages.ch/cosandey,

  • Mardi 29 octobre 18h30, Cinémathèque de Lausanne au cinématographe

Grâce en particulier à la générosité de ses descendants, la Cinémathèque suisse conserve l'essentiel de la production cinématographique de Jacques Boolsky, plus connu comme inventeur (Cinégraphe Bol, Bolex, Alpa) que comme cinéaste. D'ordre privé ou public, ses films sont liés à l'usage du format sub-standard 16 mm, dont l'importance dès les années 1930 reste méconnue. Un volet de ce programme en illustre quelques aspects par des œuvres auxquelles Boolsky participa. L'autre, en puisant parmi les films de commande, documente la Bolex H16 telle que Paillard en fit la Rolls Royce des caméras. La séance marque le lancement de l'ouvrage Paillard-Bolex-Boolsky. Une histoire croisée.

  • La Cigale et la Fourmi de Jacques Boolsky (Suisse, 1934, 16', muet)

Accompagné au piano par Enrico Campanovo
Film d'animation établi sur une partition jamais enregistrée et disparue, cet hymne à la dépense, plein d'allusions au music-hall et au cinéma 100% sonore, fait la nique à La Fontaine. Boolsky y associe Jules-Ami Courvoisier, affichiste réputé, et André-François Marescotti (BCM), compositeur débutant.

  • L'Heure "H", production Club ciné-amateur de Lausanne (Suisse, 1936, 17', muet i-t all.)

Accompagné au piano par Enrico Campanovo
Ce film du Club des ciné-amateurs lausannois, dont Boolsky fut l'un des fondateurs en 1933, illustre parfaitement l'activité des cinéastes amateurs. Tout y est: loisir et jeu social (les dames aident au montage), genres canoniques («film à scénario», documentaire), échelles locale et nationale - et la caméra des caméras: la Bolex H16 de Paillard.

Une Bonne Idée de Jacques Boolsky (Suisse, 1938, 5', sonore)
Le seul film en 35 mm sonore réalisé par J. Boolsky est une publicité pour le deuxième tirage de la Loterie romande, fixé au samedi 11 juin 1938 au Grand Théâtre de Genève. Son format le destinait à l'avant-programme des salles de cinéma. Avis aux connaisseurs: ni l'auteur du sketch, ni les trois comédiens ne sont encore identifiés.

  • Images vivantes d'Albert Revel (Suisse, 1961, 26', sonore)

Une ode à la perfection mécanique, illustrant le «subtil assemblage de 900 pièces» qui constituent la Bolex H16. Reprenant des motifs développés par la revue Bolex Reporter, le film décline quelques usages de la caméra, «compagne attentive de tous les voyages, de tous les dépaysements», en insistant sur l'idée qu'elle constitue un «coffret à souvenirs».

Lire aussi sur NH :

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/56250/Paillard-Bolex, ce sont des dizaines de milliers de caméras et de projecteurs de 10mm opus 8mm vendus dans le monde des années 1930, produits à Sainte-Croix (CH) par Paillard, alors le fleuron industriel de la région.

http://www.cinematheque.ch/fileadmin/user_upload/revue_de_presse/2013/130800/130828_bolex_couleurdesjours.pdf

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Martine Desarzens
874 contributions
23 septembre 2013
1,181 vues
1 like
1 favori
0 commentaire
5 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
101,769
5,965
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.